Pourquoi la PS Vita ne se fera pas doubler par les smartphones?

La question initiale que l’on se pose depuis la sortie de la PS Vita est de savoir si oui ou non une unité de jeu mobile dédiée pourrait survivre dans un monde où existent déjà des jeux sur smartphones.

Aujourd’hui je continue de penser que la réponse est oui, la PS Vita va survivre pour plusieurs raisons clés. Tout d’abord, il faut rappeler que les consommateurs achètent des produits pour des emplois ou des tâches spécifiques. Les consommateurs acquièrent un objet pour combler un vide ou répondre à un besoin. Les smartphones ne sont pas achetés à la base dans le but de jouer mais comme dispositifs de communication. Surfer sur le web, jouer, utiliser des applications…  Sont des options utiles mais elles ne constituent pas la raison principale de l’achat. Les appareils de jeux mobiles dédiés comme la PS Vita sont, par contre, utilisés pour des jeux de plates-formes. C’est pour cette fonction que la PS Vita est conçue, là où les téléphones intelligents ne le sont pas. Ces deux domaines spécifiques se distinguent notamment par l’ergonomie des boutons de jeu apparents et l’autonomie de la batterie.

Les boutons en jeu :

Ce n’est que mon avis, mais le smartphone manque cruellement de boutons de jeu physiques, et c’est pour cela qu’un vrai gamer ne pourra pas se contenter de cette forme de jeu. Surtout s’il est habitué à jouer pendant plusieurs heures d’affilée. Il suffit de voir les combats au sujet des meilleurs consoles, PS4 contre XBOX One en tête, pour comprendre l’importance des manettes et donc des boutons de jeu. De nombreux jeux immersifs nécessitent des vrais boutons pour la fluidité de l’action. Certains jeux disponibles sur PS Vita sont aussi sur smartphone et permettent ainsi la comparaison, comme Madden Football d’EA, ou les jeux de FPS tels que Modern Warfare. Résultat, la PS Vita offre une expérience  plus complète que sur un appareil mobile, même sur iPhone ou Sony Xperia. La console apporte une expérience à part entière. On note quand même la présence d’applications de qualité sur smartphones. Du jeu de poker au football, en passant par le RPG, les opérateurs font vraiment des efforts pour s’adapter. Mais la PS Vita continue de gagner des points, notamment sur tout ce qui concerne le jeu multijoueurs en ligne. En effet, vous pouvez être en ligne avec des amis qui jouent sur PS4 pendant que vous jouez sur PS Vita et vice-versa, ce qui est quand même très pratique. Vous avez également la  possibilité de sauvegarder des jeux ou des points en jouant sur PS4 et reprendre là où vous en étiez sur Vita, ce qui est un rêve pour un fan de jeux vidéos. Ce sont ces types d’expériences de jeu qui intéressent les consommateurs de jeu vidéo d’aujourd’hui.

Autonomie de la batterie :

La prochaine grande différence est l’autonomie de la batterie. Même si nous devions faire valoir le fait que le smartphone pourrait à l’avenir devenir une des plate-formes centrales de jeu pour les hardcore gamers, les concepteurs doivent encore régler cette question primordiale de la batterie. Il faut l’avouer, il est pour l’instant impossible de vous asseoir et jouer à un jeu sur votre téléphone pendant des heures et des heures. Les consommateurs utilisent leur téléphone pour communiquer et je doute que le choix entre jouer et rester joignable soit difficile à faire. Encore une fois, c’est toute la question du rôle du produit et des raisons pour lesquelles il est construit, conçu, puis prêt à être utilisé. La PS Vita en revanche, possède une bonne autonomie de batterie, compte tenu du grand écran OLED et de ses superbes graphismes. En jouant une heure et demi à deux heures par jour, la Vita peut facilement tenir plusieurs jours sans recharge, ce qui n’est pas négligeable lors de voyages longue distance par exemple. Les consoles portables peuvent ne pas plaire à tout le monde, mais elles répondent à un besoin des gamers nomades qui veulent ou doivent changer leurs habitudes de jeu. Elle ne vise pas toutes les personnes qui jouent, mais une certaine catégorie qui recherchait ce type de produit. Un certain nombre de consommateurs ne souhaite pas jouer à des jeux vidéos pendant de longs laps de temps. Par conséquent, un appareil comme le smartphone saura facilement répondre aux besoins de ces joueurs standards qui jouent surtout pour tuer le temps, dans les transports, chez le médecin et autre. Mais pour les joueurs plus passionnés, un smartphone ne suffira jamais.

On peut aussi parler des tablettes, et imaginer qu’on pourrait y jouer en les couplant à une manette. Je pourrais continuer dans cette voie mais pour l’instant l’écosystème global n’est pas tout à fait présent pour développer cette idée. Par exemple, dans une perspective de jeu, je suis entièrement conquis à la fois par Sony et les systèmes de jeu en ligne de Microsoft. J’ai un groupe restreint d’amis, jeux, réalisations, etc., tous liés à ces plates-formes. L’iPad avec le Game Center commence à proposer des choses intéressantes, mais il manque encore la profondeur de quelque chose comme la Xbox Live. Ce changement pourrait se produire dans un temps pas si éloigné, mais pour le moment je suis convaincu que les consoles mobiles ont leur place dans le marché. En sachant que Sony a vendu plus de 14 millions de Vita depuis son lancement, je dirais que les consommateurs sont d’accord avec moi… À suivre donc !

Tentacle Blue

Joueur de jeux vidéo depuis ma tendre enfance avec la Sega puis après Nintendo, pour tomber sur les jeux vidéo PC quand j'ai remarqué que Nintendo ne sortait que les mêmes jeux refait encore et encore. Un jour je suis tombé sur des images de Muramasa Rebirth sur PS Vita et je suis devenu amoureux de la console. Sur PlaneteVita.fr je suis rédacteur et coordinateur du site. Vous allez donc souvent me lire !

3 commentaires sur “Pourquoi la PS Vita ne se fera pas doubler par les smartphones?

  1. Je te rejoins complètement : combien de fois je me suis retrouver frustré sur smartphone parce que la batterie ne tenait pas suffisamment sur des jeux 3D. Si Sony a le courage de proposer et surtout soutenir une nouvelle itération de la Vita, je les suis 😉

  2. Et faut aussi dire que la qualité de jeux smartphone laisse pas mal à désiré. A part des jeux comme clash royal adapté au tactile ou autre candy machin episode 50. longue vie à la vita (Et vanillaware, oui suis fanboy)

    1. Bien d’accord avec toi. Un jeu mobile est rarement développé pour faire plaisir au joueur mais pour vendre des micro-payements. Du moins c’est le cas en occident, en asie il commence à avoir de plus en plus cette philosophie sur le smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *