[Test] Period Cube

Period Cube est un nouveau visual novel de type Otome de Aksys et Idea Factory et qui vient de sortir en version boîte en Amérique du Nord, sachant qu’il arrivera plus tard en boîte en Europe, et qui est disponible sur le PlayStation Store France.

Vous y incarnez une lycéenne nommée Kazuha. Son grand frère est en faculté de médecine, mais celui-ci ne répond plus à vos mails depuis quelques jours. Hiroya, un ami d’enfance, vient vous voir un matin car il n’arrive pas à contacter votre frère depuis plusieurs jours sur son téléphone ou via le jeu sur lequel ils jouent, Arcadia. Vous irez donc tous les deux à son appartement puis à son université pour voir si vous pouvez le trouver, avant d’en parler à vos parents. Alors que vous attendez à son appartement  pour voir si celui-ci rentre chez lui, vous souhaitez en savoir un peu plus sur le soi-disant jeu auquel les 2 amis jouent. Vous décidez de créer un sous-personnage sur le compte de votre frère. C’est à ce moment là que vous êtes happé dans le jeu.

Period Cube surf sur la vague SAO? 

On ne peut pas nier la ressemblance entre Period Cube et les autres titres du genre tels que .Hack, SAO ou même encore Log Horizon, car on y retrouve les 2 caractéristiques principales.

  1. Un(e) héros(ïne) qui se retrouve coincé(e) dans un jeu vidéo où il faut battre le dernier donjon ou boss pour pouvoir se déconnecter : ici il s’agit du donjon Ark.
  2. Si vous mourrez en jeu vous mourrez également dans la réalité.

Tout en restant un visual-novel pur et dur, c’est à dire sans autre gameplay que d’interagir avec des dialogues ou des choix d’action, le jeu ou plutôt l’histoire aborde le thème du MMORPG heroic fantasy depuis l’intérieur de celui-ci, proposant un lexique réaliste et expliqué pour les néophytes du genre.

Dans ce jeu, deux camps s’opposent : les anges et les démons. Dans cet Otome vous allez avoir le choix entre plusieurs amoureux tels que Hiroya, Radius, Libera, Astrum, Zain et Poyo-Poyo.Le choix des routes se fait de deux façons :

  • Vos choix en combat : attaquer, utiliser la harpe/arc ou fuir/défendre.
  • Vos choix de dialogue.

Cependant tous les héros de ce jeu souffrent du symptôme classique des otome-games, ils sont amoureux de vous au premier regard. On se retrouve un peu dans la situation inverse de SAO, où tous les personnages féminins sont amoureux de Kirito.

Bon, mais techniquement ? 

Ah graphiquement, il faut le dire le jeu est beau ! Les illustrations sont très richement détaillées et les jeux de lumière subtils pour rendre le jeu vivant. C’est un vrai plaisir pour les yeux.

Il en va de même pour le chara-design qui est vraiment soigné et de qualité même s’il reste un peu classique avec des héros qui ont tous les cheveux « made in Japan ». On regrettera l’aspect « classique » de l’heroic-fantasy avec des anges et démons. Mais c’est tellement bien dessiné et les couleurs sont vibrantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant l’animation, qui souvent pêche dans les visual-novels, ici elle est vraiment très « propre ». Les lèvres bougent, les yeux clignent, il y a de vraies animations et le doublage est de bonne qualité ! Les voix sont douces et correspondent bien aux caractères des personnages. Ce qui rend le jeu attachant, j’ai fini la première route en une soirée !

Note perso : J’apprécie vraiment le doublage car tous les personnages sont doublés SAUF l’héroïne que vous incarnez. Ce qui me permet de vraiment rentrer dans l’histoire.

L’histoire de Period Cube : 

Comme dit plus haut vous partez à la recherche de votre frère avec votre ami d’enfance Hiroya. Alors que vous voulez essayer le jeu chez votre frère, celui-ci découvre que le serveur sur lequel votre frère semble s’être connecté est le « World V ». Un mystérieux serveur qui n’existe pas dans la base de données des serveurs. Vous créez un démon comme Hiroya et en classe vous choisissez ménestrel. Une fois la création du personnage terminée un flash lumineux vous téléporte dans le jeu.

Au bout d’un certain temps vous découvrez que vous êtes une des trois armes légendaires (comme par hasard!), qui sont nécessaires pour accéder et réussir le dernier donjon Ark. L’ensemble du serveur a été également averti que c’est vous qui possédez l’arme de légende. Il existe 3 armes légendaires : Trinity of Swords :

  1. Blade of Light détenue par Astrum qui est un ange.
  2. Shadow’s Edge détenue par Radius qui est un démon.
  3. Almighty, la clé pour localiser le dernier donjon Ark , qui est détenue par vous même.

Vous apprenez également qu’il est possible de quitter le jeu pendant un certain temps en remplissant des quêtes spéciales. Une fois dehors vous découvrez que le temps passe différemment entre la réalité et le jeu. En effet, plusieurs jours dans le jeu ne représentent que quelques heures en réalité. Vous allez donc avoir des rencontres en jeu qui vont se concrétiser IRL pour former une alliance entre les anges et les démons. Ceci vous permettra d’en savoir plus sur le jeu et où pourrait se trouver votre frère, car vous êtes quasi sûre maintenant qu’il est également coincé in-game.

– Attention Spoil – 

Le temps presse car les « Jaws of death », des nuages noirs, envahissent de plus en plus Arcadia. Ceux-ci, détruisent littéralement toutes les données, vous êtes donc face à un compte à rebours avant la destruction du jeu. Il faudra donc monter une alliance entre les anges et les démons pour vaincre le dernier donjon Ark.

Ark est le donjon qui flotte dans le ciel d’Arcadia. C’est un bloc de pierre entouré de chaînes, traversé de part en part par une énorme clé, le tout protégé par une sphère de protection. À l’intérieur, se trouve la solution pour quitter le monde Arcadia. Mais ce donjon est un labyrinthe rempli des monstres les plus puissants… Ce n’est pas avec votre niveau 1 que vous irez bien loin….

Gros Spoil:  Le Period Cube est un genre d’OS développé par votre frère qui fonctionne avec les âmes des joueurs. C’est également lui qui, avec son ami Natsu, ont créé le jeu Arcadia. Il faudra faire toutes les routes pour en comprendre la raison.

– Fin Spoil – 

Le principal souci de Period Cube c’est qu’aucune route ne permet en elle-même de comprendre toute l’histoire. Il faudra donc faire l’ensemble du jeu pour avoir toutes les informations. C’est à la fois intéressant et gênant. Une fin qui ne donne pas toutes les informations, donne envie de faire les autres routes mais aussi un goût d’inachevé. De plus, les fins sont pour moi un peu bâclées et se terminent un peu trop rapidement. Un chapitre ou deux de plus auraient vraiment été bienvenus, pour expliquer et mettre mieux en place l’intrigue.  Bien sûr, comme souvent dans les Otomes vous avez une fin heureuse et une fin malheureuse. C’est le premier jeu où je trouve que l’héroïne ne se bouge vraiment que dans les fins malheureuses et je les préfère donc!

Period Cube vaut-il le coup ? 

Il faut le dire le jeu est très moe si vous aimez le genre vous pouvez foncer vous ne serez pas déçu. Surtout avec les personnages qui traitent l’héroïne comme une princesse. Mais voilà, c’est ça le souci. L’héroïne n’est pas une héroïne forte, en fait elle se fait juste ballotter à droite ou à gauche et subit l’action. De plus si vous allez à l’encontre de celle-ci vous n’aurez pas un bad-ending mais juste un game-over. Les héros tombent comme des mouches, amoureux d’elle tout de suite, nullement besoin de lutter ou de vraiment réfléchir pour réussir à avoir le garçon.

Le principe aussi qu’elle ne monte pas en niveau est frustrant… Elle commence lvl 1 pour finir maximum 4! Comment voulez-vous que dans un MMORPG un lvl 4 arrive à progresser dans le dernier donjon?! Même avec une armée de chevaliers blancs! J’ai fait Aion, WOW et bien d’autres, les bas lvl finissent toujours défoncés par une AOE qui traîne -_- .

Le fait de chercher son frère dans le jeu est amené comme un cheveu sur la soupe, cela passe mal . Il serait 1000 fois plus logique de chercher son frère uniquement IRL. De plus, si je n’ai pas de nouvelle de quelqu’un au bout de 2 jours, j’appelle la police…

Bref c’est un bel essai, avec une super conception cependant le scénario ne va pas assez loin et on s’en rend vite compte. C’est dommage car dans le monde du MMORPG, on peut vraiment faire quelque chose de pas mal. J’aurais préféré moins de routes mais avec beaucoup plus de contenu pour chacun des personnages et un vrai challenge.

Pour les routes je vous conseille : Radius→Zain→Astrum→Demento→Libera→Hiroya→Shiki

Period Cube

Period Cube
7.375

Graphisme

9/10

    Son

    7/10

      Durée de vie

      7/10

        Histoire

        7/10

          Les plus

          • Animation et décors magnifique
          • Doublage pour toutes les voix sauf l'héroïne
          • Première partie de l'histoire bien amené
          • L'aspect MMORPG

          Les moins

          • Fin trop rapide
          • Possibilité de faire des Game-Over
          • Heroïne mole

          You May Also Like

          4 commentaires sur “[Test] Period Cube

          1. Merci pour le test !
            Par contre, je crois qu’il manque un mot dans la catégorie des « moins : « Possibilité de faire des … »
            Est ce un oubli ? 🙂

          2. Merci pour ce test !
            Par contre un froid frisson me parcoure l échine :
            Je suis un Fidele auditeur de vitapero et le nvo numéro se fait attendre …et là je vois que la rubrique podcast à carrément disparue….. C est fini ?? Sniff..!? Noooon ?!

            1. Vitapéro continue pas d’inquiétudes! je t’invite à les suivre sur les réseaux, ils ont juste migrés sur un autre site, les 4 destriers ont créés un média qui couvrira plus de sujets que la Vita. Mais nous sommes toujours potes bien entendu :p on fera peut-être un partenariat s’ils sont sages 😉

          Laisser un commentaire

          Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *