[Test] Proteus : voyage à travers le néant vidéoludique sur PS Vita ?

Disponible depuis octobre 2013 sur PS3 et PS Vita sur le Store et édité par Curve Digital, Proteus est un véritable ovni indé qui a même eu le droit à une sortie physique limitée chez les gars de Limited Run Games au début de l’année 2019. C’est donc avec une grande curiosité que je me prépare psychologiquement à lancer ce jeu d’exploration qui n’a pas de but précis (et qui le revendique).

Avons-nous là un véritable chef d’oeuvre vidéoludique qui justifie d’être encensé par de nombreux prix et critiques ? Ou est-ce tout simplement un vaste pétard mouillé ? Prends ton sac à dos et embarque avec moi pour ce test très personnel de Proteus sur PS Vita.

De l’exploration à ne pas savoir quoi faire ?

La vague des jeux indépendants que nous avons sur PS Vita est parfois sympa et originale, mais il peut arriver que l’on tombe sur des titres un peu étranges. Le cas de Proteus en est l’exemple parfait tant le concept et le choix du style visuel peut dérouter plus d’un joueur.

Proteus PS Vita

Fini les plaisanteries, je lance donc la partie depuis la PS Vita et sans transition aucune, excepté le relativement court temps de chargement, je me retrouve sur de l’eau. C’est bien ça, je suis en train de marcher sur la flotte, l’océan plus précisément, en vue à la première personne.

On pourrait croire que les images qui accompagnent ce test ne sont que de vulgaire pixel-art auxquels l’on devrait chercher un sens caché pour comprendre toute l’étendue du potentiel vidéoludique de Proteus. Que nenni. Il s’agit réellement du jeu

Je vois un ramassis de pixels au loin qui assemblés pourraient correspondre à une île. Dans un instinct de survie extrême, même si je ne comprends toujours pas pourquoi je marche sur l’eau, à moins que cela soit une simple dédicace à un personnage religieux célèbre, je me décide de rejoindre la terre ferme.

 

Voyage au centre du néant

Une fois sur place, il faut l’avouer : il n’y a rien à faire de spécial. Je me ballade et cherche un sens à ma vie en parcourant la relative grande étendue mise à notre disposition. Je monte sur une montagne et m’assieds pour contempler ce superbe ciel bleu ainsi que ces nuages qui arrivent au loin en me disant qu’il y aura peut-être un peu d’action dans le jeu : un changement météo !

Miracle, après quelques minutes à essayer de comprendre à quoi correspondent ces gros carrés roses sur le sol, il se met à pleuvoir. J’espère alors que mon bon personnage est correctement vêtu et non le chibre à l’air, tout en cherchant un endroit pour m’abriter, mais c’est peine perdue.

 

Pluie dans Proteus

Au fil des heures longues minutes de jeu, il ne se passe absolument rien. Les saisons changent. Super, il neige. Je me ballade sur cette île en me demandant même si je ne pourrai pas construire un radeau pour m’en aller. Idée totalement ridicule puisque mon personnage peut marcher sur l’eau, mais il n’y a rien au delà. Je songe alors au suicide, mais ce n’est ni recommandé par les lectures saintes ni prévu dans le jeu de toute façon.

Cette horrible expérience doit prendre fin et après avoir récolté quelques trophées sans trop savoir comment, je me décide à en finir avec la drogue en quittant le jeu et à revenir sur le Live Area de la PS Vita. Je reviens à moi et contemple la vraie vie à travers ma fenêtre, tout en me disant qu’il  reste encore énormément de quoi faire sur notre console portable adorée.

 

Bonne nuit

Conclusion

Proteus propose une approche très atypique du jeu d’exploration et on peut le dire, les avis se font rapidement : on adore ou on déteste. Pour ma part, je me suis très rapidement ennuyé.

L’approche visuelle me laisse perplexe, tout comme le but du jeu qui au fond n’existe pas vraiment. Certes, des secrets sont à découvrir sur cette île, mais encore faut-il en avoir le courage. Certains joueurs trouveront évidemment l’expérience apaisante, originale et unique, d’autres auront tout simplement l’impression d’avoir balancé de l’argent par la fenêtre.

Proteus

7,99 €
3

Gameplay

6.0/10

Graphismes

3.0/10

Son

2.0/10

Durée de vie

2.0/10

Histoire / Univers

2.0/10

Les plus

  • De l'exploration sans but ni ennemis
  • Concept de base original
  • Compatible PSTV & cross-buy

Les moins

  • L'ennui pointe le bout de son nez rapidement
  • Un style graphique qui peu faire saigner les yeux
  • Voilà voilà...

Seb

Joueur PS Vita depuis le tout premier jour, je viens te partager ici mes expériences et autres infos concernant la console portable de Sony que je ne quitte jamais. J’espère que tu vas en mettre plein le clavier en nous lisant.

Vous aimeriez aussi

2 commentaires sur “[Test] Proteus : voyage à travers le néant vidéoludique sur PS Vita ?

  1. Sympa le test ! Mdr :  »J’espère alors que mon bon personnage est correctement vêtu et non le chibre à l’air » et  » je me décide à en finir avec la drogue en quittant le jeu et à revenir sur le Live Area de la PS Vita.  » ^^

Laisser un commentaire