[Test] Yume Utsutsu Remaster, un digne successeur de New Game sur PS Vita ?

Test réalisé à partir d’une version japonaise fournie par Planète Vita.
Tout le monde se souvient de l’extraordinaire animé New Game, qui racontait le quotidien comique d’un équipe de développement de jeu vidéo entièrement composé de filles. New Game a eu lui-même une adaptation PS Vita plutôt sympa appelée New Game Challenge Stage, mais depuis le thème est quelque peu délaissé. Alors quand Yume Utsutsu Remaster arrive avec les mêmes bases scénaristiques, la hype monte d’un coup.

Yume Ustsusu Remaster Kogado Studio visual novel ecchi new game psvitaL’histoire de Yume Utsutsu Remaster est centrée sur Ai (ici à droite) et sa relation avec sa soeur Kokoro (à gauche). Longtemps éloignée de celle-ci, Ai se décide à monter à la capitale pour la retrouver et se fait recruter dans la même société qu’elle : Yurikasoft, un développeur de jeux vidéo. Kokoro en revanche n’est pas tellement ravie de voir débarquer sa grande sœur, et leurs relations vont être très tendues car Kokoro est étonnamment froide. Cela donne un fond dramatique au titre, et ce ne sera pas le seul puisque le jeu que Yurikasoft développe a un fond tragique dans sa conception originelle.

Yume Ustsusu Remaster Kogado Studio visual novel ecchi new game psvita

 

Ceci dit, l’aventure repose majoritairement sur l’humour. Autour de Ai elle-même d’abord, puisque celle-ci arrive alors qu’elle n’y connait rien. Ses premiers pas dans l’entreprise son très drôles dans la manière par laquelle elle se fait balader dans différents postes, ou encore ses échanges avec Echo (la responsable de la bande originale) et Saki (la scénariste). Certains dialogues font preuve de beaucoup d’inventivité et il y a pas mal de scènes qui donnent le sourire. Ai fera également plusieurs sorties avec ses collègues qui sont très amusantes et qui tournent autour de la culture geek japonaise, donc beaucoup y trouveront leur compte.

Le point décevant est que passé le début, le jeu s’éloigne de toute la partie développement de jeu vidéo pour se centrer sur la personnalité des intervenants, ce qui donne quelques Yume Ustsusu Remaster Kogado Studio visual novel ecchi new game psvitalongueurs et pas mal de répétitivité. Les dialogues un peu descriptifs qui s’intercalent entre les scènes d’humour et les grandes étapes de la narration semblent durer un siècle. Le tempo général est trop lent, c’est un peu dommage.

Saki est le perso que je mettrais en avant. C’est le personnage “langue de vipère” qui casse tous les autres sans pitié. Surtout Ai, qu’elle rabaisse à chaque fois avec les pires sarcasmes que l’on peut imaginer. C’est aussi celle qui a le design le plus adorable, je trouve.

Yume Ustsusu Remaster Kogado Studio visual novel ecchi new game psvita

Même si le perso est redondant, j’ajouterai aussi Nana, la doubleuse chûnibyô qui s’habille tout le temps en maid et qui m’aura bien fait rire au début. C’est aussi elle la meilleure dans l’inévitable et hilarante scène de plage, et qui montre que Yume Utsutsu Remaster met les formes question fan service. Transition toute fait sur l’aspect visuel de ce roman graphique qui, même s’il n’est guère moderne (modèles 2D fixes classiques), affiche un trait fin et une grande réussite au niveau des couleurs.

Yume Ustsusu Remaster Kogado Studio visual novel ecchi new game psvitaLe plus dommage est que Yume Utsutsu Remaster gâche un peu son potentiel à cause d’un système de progression pas vraiment très clair. Il n’y a pas de niveau d’amitié par exemple pour mesurer l’impact des choix. Je n’ai pu valider aucune fin hormis la normal end morose, et même en regardant les guides japonais sur internet je ne vois pas comment faire. Difficile dans ces conditions de se lancer dans une deuxième partie quand bien d’autres visual novels sont nettement plus abordables, y compris d’ailleurs New Game Challenge Stage. Du coup, je suis loin de pouvoir voir quels sont les développements entre Ai et Kokoro, puisqu’hélas leur réconciliation ne fait pas du tout partie de l’histoire principale.

Maussade, c’est un peu le sentiment à l’issue de ce Yume Utsutsu Remaster qui a autant de bons moments que de parties ennuyeuses, voire pénibles. Le jeu de Kogado Studio ne laisse pas entrevoir clairement comment le multi-ending fonctionne et cela laisse le joueur un peu sans solutions face à un scénario qui refuse de se conclure par défaut. Dommage…
+ Thème original

+ Humour efficace

+ Plutôt joli

+ Illustrations sexy

– Rythme très inégal

Système de choix confus

Aucune conclusion par défaut

 

Ryuzaki57

Adorateur des JRPGs devant l'éternel et de jeux vidéo japonais en général, on me trouve aussi parfois dans des FPS, fusil sniper à la main. Écrire est une passion première pour moi : les arcanes du langage me fascinent, surtout en japonais, langue que j'ai commencé a apprendre en 2003. Je veux participer à un monde où tous les jeux, du plus grand au plus petit, puissent être respectés et reconnus à leur juste valeur. NOTE : J'interviens aussi de temps à autre sur jeuxvideo.com. Donc si vous voyez un test identique, PAS DE PANIQUE!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *