Import PS Vita: classifications et codes, comment faire la différence ?

C’est à la suite d’une conversation avec l’un des gérants d’un magasin de jeux-vidéo de ma ville morte que m’est venu cette idée de dossier, car l’import n’est pas si facile lorsqu’on s’attarde sur les codes des jeux et leurs différentes classifications.

Bien sûr, nous allons nous concentrer sur la PS Vita mais vous verrez que les classifications ainsi que les codes s’appliquent également sur les jeux PlayStation 3, PlayStation 4 et PlayStation Portable.

Les classifications

Chez Sony, le monde est découpé en plusieurs zones géographiques comme indiquées sur ce planisphère.

Import Vita: classifications et codes, comment faire la différence ?

Ces 6 zones sont les codes de région DVD, servant également à zoner les jeux à une certaine époque (c’est toujours le cas sur certaines plateformes de chez Nintendo malheureusement) :

  • Zone 1 :
    • Canada;
    • États-Unis d’Amérique.
  • Zone 2 :
    • Afrique du Sud;
    • Europe (DOM-TOM français inclus);
    • Groenland;
    • Japon;
    • Moyen-Orient.
  • Zone 3 :
    • Asie du Sud-Est.
  • Zone 4 :
    • Amérique Centrale;
    • Amérique du Sud;
    • Océanie.
  • Zone 5 :
    • Afrique;
    • Asie Centrale;
    • Corée du Nord;
    • Russie.
  • Zone 6 :
    • Chine.

Maintenant que nous avons nos 6 zones, nous allons pouvoir être plus précis avec les systèmes d’évaluation dans le jeu vidéo. Mais attention, sur certains jeux il n’y a pas de logo représentant la Région 1, il peut tout simplement ne pas être présent comme sur les premiers jeux sortis sur PS Vita ou alors il s’agit d’un logo “Région All”.
Ce logo “Région All” peut aussi être présent sur les jeux de la Région 3. Concernant la Région 6 il y a de fortes chances qu’il n’y ait pas de jeux PS Vita en version physique.

Code région SONY

En Europe nous avons eu plusieurs types d’évaluations qui se sont unifiées au début des années 2000 :
PEGI (Pan European Game Information). Au Portugal, le système PEGI est légèrement différent puisque les PEGI 3 et PEGI 7 sont remplacés par les PEGI 4 et PEGI 6. En Finlande les classifications PEGI 12 et PEGI 16 furent remplacées pendant un temps par les classifications PEGI 11 et PEGI 15.

Signalétique PEGI Europe

A l’instar de la célèbre bande dessinée de Goscinny et Uderzo, quelques villages Gaulois résistent, comme l’Allemagne et la Finlande qui utilisent encore leurs propres systèmes de classification.

Le système utilisé en Allemagne est USK (Unterhaltungssoftware Selbstkontrolle). Il évalue les jeux avec des citoyens allemands ce qui en fait un pays très porté sur la censure au niveau du jeu vidéo.

Classification USK Allemagne

En Finlande le système d’évaluation était MEKU (mediakasvatus- ja kuvaohjelmakeskus) puis il fut remplacé par le système PEGI en 2007.

Classification KAVI Finlande

Il exista aussi jusqu’au 30 juin 2012 le système anglais le BBFC (British Board of Film Classification) qui est remplacé outre-manche par le système PEGI.

Signalétique BBFC Angleterre

Nous pouvons aussi retrouver en Europe le système russe via certains jeux de Bandai Namco en édition collector (Dark Souls III), mais il s’agit bien d’un système d’évaluation : le RARS (Russian Age Rating System) mis en place par la Loi Fédérale de la Fédération Russe no. 436-FZ du 23 décembre 2010 qui s’occupe aussi du contenu télévisuel et aussi d’internet. La Russie étant un pays de la Région 5 mais les jeux en version russe sont des jeux européens.

Signalétique RARS Russie

En Amérique du Nord c’est via l’ESRB (Entertainment Software Rating Board) que les jeux sont évalués. Ce système est utilisé au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Oui l’ESRB est aussi utilisé au Mexique malgré le fait que le pays soit dans la Région 4 (à l’inverse du cas Russe). Même si les jeux sont sortis au Mexique ce sont bien des titres rattachés à la Région 1.

Signalétique ESRB Amérique du Nord

En Océanie, il y a deux gros systèmes d’évaluation. En Nouvelle-Calédonie, et autres territoires océaniens, africains et américains (Antilles…), il s’agit du système PEGI. Le plus connu est l’ACB (Australian Classification Board) en Australie. Auparavant il s’agissait d’un système OFLC. Ce système est assez différent de ce que nous avons dans hémisphère nord puisque ici il y a trois classifications “déconseillé aux moins de 15 ans”. Pour la classification PG il est recommandé d’avoir une autorisation parentale; pour la classification il est recommandé d’être mature; et pour la classification MA 15+ il faut être accompagné d’une personne mature de plus de 15 ans.

logo-jv-australie

Le second système d’évaluation utilisé en Océanie est similaire à l’ancien système australien puisque son nom est lui aussi OFLC (Office of Film and Literature Classification) en Nouvelle-Zélande. Ce système est un peu plus détaillé que le système australien puisqu’il possède une plus large restriction d’âge.

Signalétique OFLC Nouvelle-Zélande

Au Pays du Soleil Levant, le Japon, c’est via le système CERO (Computer Entertainment Rating Organization) mis en place depuis 2002 par le CESA (Computer Entertainment Supplier’s Association). Seulement moins d’une dizaine de jeux sont évalués CERO Z au Japon. Il y existe en plus de CERO “classiques” une évaluation CERO Demonstration qui est utilisé pour les démos, et rares sont les démos à sortir en boîte sur PS Vita.Signalétique CERO JaponEn Asie c’est un peu moins précis puisque dans la plupart des pays il n’y a pas d’indication concernant l’âge minimum sur les jaquettes. Mais ce n’est pas tout car avec certains jeux import Asia on peut avoir des doutes puisqu’ils auront une jaquette tout en japonais. Les indications d’âge les plus rependues en Asie sont avec le système utilisé à Taiwan, le GSRR (Game Software Rating Management Regulations).

Signalétique GSRR Taïwan

La Corée du Sud a elle aussi son système d’évaluation, un système critiqué du fait qu’il participe à la censure d’internet du pays, le GRAC (Game Rating and Administration Committee).

Signalétique GRAC Corée du Sud

Le code d’un jeu d’après sa zone

On a un peu plus de base pour l’import maintenant. Occupons-nous de la tranche des jaquettes qui peuvent cacher quelques surprises. Car oui il se peut que ce soit la chose la plus simple au premier coup d’œil quand un jeu est rangé et qu’il ne reste plus que la tranche visible. Cette tranche affiche en Australie et au Japon, ici avec un petit rectangle de couleur, la signalétique du pays concernant l’âge minium. Attention par contre avec les jeux en import Asia car certains seront en japonais et afficheront le même rectangle sans cette signalétique et n’auront pas d’évaluation de l’âge sur la jaquette (chose que j’ai pu voir sur PlayStation 3)

Il n’y a pas que les évaluations d’âge qui permettent de distinguer un jeu import d’un jeu qui ne l’est pas. Il y a aussi sur la tranche un code qui permet de distinguer la zone, mais attention depuis un certain temps les jeux import nord-américains n’affichent plus leur code classique mais une série de chiffres mais même s’il n’est plus sur la tranche ce code reste présent sur les cartouches de jeu. Ce code permet de différencier si le jeu est un jeu dit First Party ou Third Party, soit développé par un studio appartenant à SONY ou par un studio d’un éditeur tiers.

En Amérique du Nord les jeux auront un code PCSA-xxxxx (Sony) ou PCSE-xxxxx (tiers), en Europe il s’agira d’un code PCSF-xxxxx (Sony) ou PCSB-xxxxx (tiers) voir même d’un code PCSBP-xxxxx, en Asie ce seront des codes VLAS-xxxxx (Sony) ou VCAS-xxxxx (tiers). En Corée du Sud, bien qu’il s’agisse de jeux en version Asia les codes sont différents, les codes des jeux édités par Sony sont VCKS-xxxxx et VLKS-xxxxx pour les jeux d’éditeurs tiers. Et au Japon il s’agit de code VCJS-xxxxx (Sony) et ainsi que deux codes pour les jeux d’éditeurs tiers VLJM-xxxxx et VLJS-xxxxx. Toujours au Japon il existe un code pour les démos de jeux : VCJX-xxxxx.

J’ai l’impression que nous en avons terminé avec les différences entres les boîtes de jeux PS Vita avec l’import. Passons maintenant aux cartouches car il se peut qu’un vendeur se trompe et mette la cartouche d’un jeu import dans la boîte de ce même jeu mais d’une autre région. Ce sont des petits détails que l’on a abordé pour la jaquette, mais ils sont plus qu’utiles sur la cartouche puisque cela permet de différencier l’appartenance d’un jeu acheté d’occasion en loose (jeu proposé uniquement sur cartouche).

————————————————————————————

Merci aux personnes (Daniel Ahmad, la page PlayStation Vita/PSP Collectors) qui ont pu m’aider en fournissant certaines informations telles des photos de jeux proposés dans certaines régions du globe.

Pour approfondir

L’import sur PS Vita vous tente ? Retrouvez nos articles concoctés avec amour pour vous aider dans votre quête 🙂

Notre guide de l’achat en import
Liste des jeux Jap/Asia en anglais/français

MrSushi

Enfant PlayStation depuis les années 90 jusqu'en 2006 avec la PlayStation. J'ai grandi avec les consoles portables de Nintendo jusqu'en 2004. La PSP m'a redonné du goût pour les consoles portables en 2010, puis en mai 2012 j'ai fais le grand saut avec la PS Vita, et depuis il n'y a plus assez d'heures dans une journée.

Vous aimeriez aussi

Un commentaire sur “Import PS Vita: classifications et codes, comment faire la différence ?

Laisser un commentaire