[Test] Bullet Girls Phantasia

Test réalisé à partir d’une version japonaise, sur 7 chapitres complétés.
Avec ses personnages sublimes et son ambiance décalée, Bullet Girls Phantasia m’avait tout de suite fait fantasmer, malgré le fait que je n’avais fini aucun des deux premiers. Malheureusement, l’expression « jamais deux sans trois » s’applique parfois parfaitement…

Bullet Girls Phantasia Test & avis PS Vita

Il y avait de quoi faire avec le pitch de départ voulu par D3 Publisher. Les filles du premier Bullet Girls transportées dans un monde heroic fantasy avec des jolies mages, elfes, etc. et contre des orcs ou dragons féroces, les possibilités croustillantes étaient sans limites. Mais au final, c’est un univers mal, ou plutôt peu exploité qu’on trouve.

Alors oui, les filles sont aussi réussies qu’elles en avaient l’air. Graphiquement déjà, la modélisation est toujours aussi délicieuse. Que ce soit dans les dialogues, les menus ou dans l’action, les formes, les animations et les réactions de ces dames sont un vrai bonheur. Le mode vestiaire est toujours aussi bon, avec un grand choix de sous-vêtements et des possibilités tactiles dont on ne se lasse pas ! Les doublages sont également toujours très bons, particulièrement Salya et sa voix timide à craquer.

C’est plutôt du côté des ennemis qu’on est déçu : des orcs et des slimes en quasi-permanence pendant tout le jeu. Il y a bien peu d’inventivité, et très peu d’initiatives utilisant la fantasy de façon originale, de manière un peu amusante ou même érotique (ce qui était portant le but). L’IA des ennemis est au ras des pâquerettes et la lassitude s’installe plus vite qu’un soutien-gorge à pois. Alors oui, on allait pas attendre d’orcs qu’ils soient des grands stratèges, mais le fait est que l’on ne ressent aucun plaisir à avancer dans les niveaux. Par comparaison, les adversaires dans Bullet Girls 2 étaient nettement plus variés, et proposaient des défis beaucoup plus excitant.

Bullet Girls Phantasia Test & avis PS Vita

Cela d’autant plus que la difficulté est vraiment mal réglée : le mode normal invite au sommeil au bout de quelques minutes, mais dans le même temps le mode difficile est à la limite du supportable : une seconde d’inattention et vous êtes KO tout de suite, sans parler de l’IA ultra-pénible de l’alliée. Les personnages ont des niveaux, ce qui en fait de facto un action-RPG mais à la courbe de progression plutôt lente. Difficile de maintenir à niveau plusieurs personnages en même temps. Mais le problème fondamental reste le suivant : c’est long. Déjà en normal quand on abat les orcs en un tir, les missions paraissent interminables car on s’ennuie. Alors imaginez seulement en difficile où il faut vider 3 chargeurs pour en buter un…

Sincèrement, on demandait pas un scénario hollywoodien pour Bullet Girls Phantasia, mais pas non plus qu’il s’étende aussi longtemps pour ne rien dire : l’histoire tourne vraiment en rond. On trouve en revanche nombre d’anecdotes rigolotes, les filles n’hésitant pas à comploter les unes contre les autres pour envoyer une rivale à l’interrogatoire !

L’arsenal n’apporte absolument rien en termes de gameplay. Les armes médiévales (épée, dague, arc, bâton magique…) sont lentes, poussives et notoirement inefficaces. On en finira toujours plus vite avec un bon vieux M4. Autre mauvais point, le level design est très fortement détérioré : alors que Bullet Girls 2 avait des maps pensées pour tous type de distance et d’armement, Bullet Girls Phantasia n’a que des niveaux plats et dirigistes où toute arme non-automatique ne sert à rien. Les trois quart du jeu sont composés de couloirs super-étroits dans lesquels on ne fait rien de plus qu’avancer en tirant à bout portant devant soi.

Dernier gros défaut, le frame rate ne tient absolument pas le coup en combat. L’apparition d’un groupe d’ennemis ralentit systématiquement l’action, au point que l’on a envie de s’arracher les cheveux. Etant donné que Bullet Girls 1 & 2 étaient irréprochables techniquement, c’est là encore un gros carton rouge à adresser à D3 Publisher. Pire encore, il n’y a pas d’option cross-save entre la PS Vita et la PS4 ! Impossible donc d’alterner avec la version PS4 plus confortable en termes de gameplay.

Au rang du fan-service, le tableau est moins alarmant mais pas totalement satisfaisant outre mesure. Le costume break est toujours là mais toujours assez rudimentaire : certains plans sont sexy, mais le tout est un peu statique et nettement moins bien qu’un Senran Kagura Estival Versus par exemple. Il y a en outre assez peu de costumes disponibles sur la cartouche, contrairement aux précédents, donnant l’impression que le jeu est un véritable cheval de Troie de DLC.

Bullet Girls Phantasia Test & avis PS Vita

Le mode interrogatoire ne décevra pas : s’il s’agit toujours de stimuler les parties sensibles de l’anatomie des filles avec des objets coquins, cette fois la caméra est totalement libre et on peut apprécier la scène sous l’angle qui nous plaît. Cerise sur le gâteau, la version PS Vita autorise les screenshots pendant ces séquences, contrairement à la version PS4 qui les bloque. 

Énorme déception, Bullet Girls Phantasia apporte peu si c’est l’envie de rejouer au deuxième épisode, dont ce dernier titre perd beaucoup de qualités. C’est un joli jeu, défaillant sur la technique et catastrophique sur le plan du gameplay. Reste un côté fan-service assez intense et unique qui côtoie les sommets de l’érotisme en jeu vidéo, mais le contenu global justifie assez difficilement le prix du neuf.

Bullet Girls Phantasia est également disponible sur PS Vita en version Asia avec les sous-titres en anglais.

Ryuzaki57

Adorateur des JRPGs devant l'éternel et de jeux vidéo japonais en général, on me trouve aussi parfois dans des FPS, fusil sniper à la main. Écrire est une passion première pour moi : les arcanes du langage me fascinent, surtout en japonais, langue que j'ai commencé a apprendre en 2003. Je veux participer à un monde où tous les jeux, du plus grand au plus petit, puissent être respectés et reconnus à leur juste valeur. NOTE : J'interviens aussi de temps à autre sur jeuxvideo.com. Donc si vous voyez un test identique, PAS DE PANIQUE!

Vous aimeriez aussi

3 commentaires sur “[Test] Bullet Girls Phantasia

  1. J ai une question, j ai acheté une version asia du jeu et j ai reçu une feuille avec des dlc mais quand je le tape dans mon compte playstation store japonais ca marche pas, est ce normale? Merci

Laisser un commentaire