[Test] Collar × Malice

(Test réalisé sur la version américaine sortie chez Aksys Games.)

(Avertissement : Ce test est sans spoilers. Il y a juste quelques CGs provenant de l’opening)

⌈The clear Ideal and inform Justiceーー all lead to Resuscitation.⌋

 

Collar × Malice (カラーマリス、karaa marisu) est un visual novel de type Otome publié en août 2016 chez Otomate (filière d’Idea Factory). Il fait parti des 4 projets de localisation d’otome game chez Aksys Games annoncés l’année dernière. Il est donc arrivé chez nous le 28 juillet 2017, soit presque 1 an après la sortie japonaise.

J’ai attendu ce jeu depuis l’annonce japonaise, donc j’ai littéralement sauté au plafond en apprenant la localisation d’Aksys. Etant une grande fan d’otome, le mélange enquêtes + meurtres + romance m’intriguait beaucoup. Et je peux vous dire que cela ne m’as pas déçue du tout.


L’héroïne 


Vous incarnez une belle demoiselle de 21 ans nommée Hoshino Ichika, jeune recrue travaillant pour la Special Regions Crime Prevention Office, plus connu sous le nom SRCPO, à Shinjuku. C’est un femme forte qui essaiera de protéger les citoyens autour d’elle, et mettra toujours les besoins des autres avant les siens.

C’est vraiment une bonne héroïne. Je trouve ça tellement dommage qu’elle ne soit pas doublée… Elle s’inquiète toujours pour les autres, et c’est une policière qui possède un magnifique pistolet (tellement rare pour une héroïne d’otoge). Et elle sait s’en servir ! Enfin une fille pas trop cruche, pas comme une certaine Kazuha de Period Cube

D’ailleurs les héros disent son prénom. Je trouve ça beaucoup plus immersif, et agréable à l’oreille owuiii


L’histoire 


「この首輪をはめたのは、誰?」”Qui m’a mis ce collier ?”

Notre protagoniste travaille donc à Shinjuku, devenu un quartier dangereux après une brutale série de meurtres appelés “X-Day Incidents“. Tout le monde est d’ailleurs autorisé à porter une arme avec soi, à utiliser en cas d’extrême urgence bien sûr.

Elle s’occupait à travailler au SRCPO tous les jours pour maintenir la paix en ville. Mais une nuit, un inconnu l’a attaqué et lui a placé un collier empoisonné autour du cou. La protagoniste se réveilla dans une église entourée de 5 hommes mystérieux, faisant tous parti d’une organisation d’anciens policiers chargés d’enquêter sur des cas difficiles.

Sans savoir si elle devait faire confiance à ces hommes ou non, elle est soudainement devenue la personne qui détenait la clé de cette mystérieuse affaire.

Pour enlever le collier qui la place au bord de la mort et pour libérer Shinjuku de la malice qui la lie, elle coopère; commençant à enquêter sur le X-Day avec les hommes.

Qui détient sa vie entre ces mains ?

Arrivera t-elle a déceler le mystère du X-Day ?

(traduction maison du site officiel du jeu, avec quelques ajouts.)


Adonis et les incidents du X-Day 


Depuis le mois de février (année inconnue, mais supposée à notre époque), des meurtres sont organisés tous les mois par Adonis, l’organisation terroriste qui veut faire “renaître” Shinjuku. Les victimes seraient tuées car sanctionnées “incorrectement” par la justice. On retrouve à la fin de chaque scène une pièce avec un visage de chat, et un chiffre romain écrit avec le sang des victimes. Tout cela indique un compte à rebours avant le début du fameux X-Day, en janvier :

Shinjuku sera purifiée, sauvée de toute malice. 

Qui se cache donc derrière Adonis ? Quelle est l’histoire des exécutants du X-Day ? Je ne peux en dire plus sous peine de spoiler LA partie intéressante du jeu! ^°^


Les protagonistes 


 

Yanagi Aiji  愛時 柳(cv. Morita Masakazu) 

“Je ne ferai plus d’erreurs. Je ne te laisserai pas pleurer… C’est pour cette raison que je vais appuyer sur la gâchette. “

Ancien policier de 28 ans qui travaillait dans l’Investigations Sector 1; qu’il a d’ailleurs quitté pour travailler seul sur les cas du X-Day. Après avoir réalisé qu’enquêter seul ne l’amènerait à rien, il décida de former le groupe d’enquêteurs qui sauvera l’héroïne avec Enomoto Mineo et Kageyuki Shiraishi. Ils seront rejoints plus tard par Sasazuka Takeru. C’est le personnage qui détient la “vraie route”, que l’on ne peut faire qu’après avoir terminé les 4 autres.

Une des meilleures routes. Yanagi est un leader sérieux et fiable, capable de voir les “deux côtés” d’un problème. Il évite de se mettre en conflit avec les autres, et n’aime pas parler de ses soucis. Il cuisine super bien, et fume (oui oui, et Hoshino ne va pas aimer). On le prend pour la maman du groupe (cette fois c’est lui qui ne va pas aimer ^//o//^). Cette route est riche en rebondissements; sûrement dû au fait que c’est la dernière. On trouvera grâce à lui les réponses à nos nombreuses questions durant le jeu, et la fin était très satisfaisante.^^   En plus il est beau (≧ω≦*)


 

Enomoto Mineo 榎本 峰雄 (cv. Saitou Souma) 

“Pourquoi tu es si mignonne ? Ça m’énerve !”

Homme au sang chaud de 23 ans et ancien membre de la Field Ops Team 2 de Shinjuku Station (endroit ou travaille l’héroïne). C’est l’homme le plus jeune du groupe. Il est impulsif et se précipite tête baissée dans ce qu’il entreprend. Très honnête, il se fait ami très facilement avec les gens. Sasazuka le traitera souvent d’idiot !

Je conseille de faire sa route en premier, car c’est celle où il y a le moins de révélations. Au début il se méfie beaucoup de l’héroïne, croyant qu’elle coopère avec Adonis. Mais la confiance va s’installer entre eux petit à petit (et heureusement). On apprendra aussi qu’il aura eu un lourd passé (pas de spoils encore une fois), mais ce n’est pas le plus touchant comparé aux autres. Je reste quand même un peu déçue, car c’est la route qui a eu le moins de “sensations” à mes yeux; comparée aux 4 autres qui apportent un réel intérêt au scénario, celle-ci m’a parue un peu “vide”. C’est plutôt logique cependant car c’est avec Enomoto que l’on enquête sur les cas d’avril et mai, soit les premiers incidents du X-Day. Il est donc normal que sa route soit plus “ennuyeuse” que les autres 😉

Il a aussi une grosse passion pour l’histoire japonaise, plus précisément la période du Bakumatsu durant l’époque d’Edo. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est l’époque des samouraïs et du Shinsengumi, soit une période très abordée dans le domaine de la pop culture japonaise en général. C’est aussi pour ça qu’il porte un espèce de cache-œil bizarre en éventail, en honneur à son idole : Hijikata Toshizou ! J’ai tout de suite pensé à Hakuouki, ce qui m’a fait très plaisir! plus de références historiques dans les otome games s’il-vous-plaît! 

Néanmoins Enomoto reste un adorable personnage, un peu tsundere sur les bords. J‘AI UN FAIBLE POUR LES TSUN

C’est adorable quand il rougit tout le temps à la moindre remarque d’Hoshino  (⁄ ⁄•⁄ω⁄•⁄ ⁄)


Sasazuka Takeru 笹塚 尊 (cv. Namikawa Daisuke)

“…… Comment peux-tu te permettre de t’appeler policière ? Si tu n’as pas l’intention d’enquêter sur l’affaire, dégage. “

Un hacker informatique de 24 ans qui travaillait auparavant pour la Cyber Crimes Division au QG, qu’il a quitté quelques mois plus tard pour des raisons personnelles. Il est exceptionnellement intelligent et qualifié, même si il est un poil égoïste et brusque. Il cherche toujours un moyen d’utiliser les gens à son avantage.

Sasazuka ne fait pas confiance aux autres facilement et a également un fort dégoût des armes dû à de sombres événements passés de sa vie. En un mot : horrible à l’extérieur, doux à l’intérieur;  TSUNDERE OUH YEAH

Je n’étais pas emballée au premier abord (ce qui a totalement changé) mais QU’EST-CE-QUE J’AIME SASAZUKA. Il traite Hoshino de baka-neko (chat idiot) durant quasiment tout le jeu on adore; je le trouvais vraiment chiant. Sauf que c’est un tsundere huehue, donc on découvre de plus en plus son côté “gentil” et “doux” au fur et à mesure de l’histoire. Et il adore les sucreries en plus; les donuts tout particulièrement  ∩( ✧Д✧)∩

Je trouve que la fin de sa route était la plus “mignonne” parmi les cinq. Il y a un vrai développement, et une belle évolution des personnages.

Protégez mon best boy, ma seaweed head (tête d’algues lol) 


Okazaki Kei 岡崎 契 (cv. Kaji Yuuki) 

“Je… Je ne peux pas te protéger.”

Agent de police actif de 26 ans qui travaille comme agent SP (police spéciale) chargé de protéger Yanagi et son groupe de détectives. On se sait pas vraiment pourquoi il n’est pas autorisé à protéger un VIP (les SP sont censés protéger des VIP) à l’heure actuelle. Il est calme, et peut sembler tête-en-l’air parce ce qu’il ne se soucie pas du tout de l’avis des autres. Il rejette toute opinion qui s’oppose à ce qu’il veut faire.

Okazaki a eu lui aussi un passé mouvementé (comme tout le monde quoi). Yanagi est contre le fait qu’il les “protège”, il n’en voit tout simplement pas l’intérêt. On apprendra durant sa route qu’il adore dormir. Mais genre vraiment n’importe où ! Il aime beaucoup les objets qui aident à la relaxation aussi. C’est mon best boy n°2  (๑˃̵ ᴗ ˂̵)و

Il est extrêmement protecteur, dû au fait qu’il est un SP. D’ailleurs sa route va être axée sur le thème de la protection : Faut-il protéger quelqu’un à ses dépends, jusqu’à en mourir ? Serait-ce du véritable amour ?

(Mention spéciale à Kaji Yuuki, qui comme toujours est génial !)


Shiraishi Kageyuki 白石 景之 (cv. Kimura Ryouhei)

“Tu ne peux pas aller plus loin que ça. ーーVeux-tu mourrir ?”

Shiraishi est un policier de 29 ans qui travaille dans le Crime Lab en tant que profileur (spécialiste de la psychologie des criminels, ouh yeah.) Il est directeur du département Field Ops mis en place pour résoudre les incidents du X-Day. Il a toujours un sourire sur le visage, mais ses mots et actions rendent impossible à quiconque de savoir ce qu’il pense. C’est un grand fan de chats, et il adore observer les humains pour les “étudier” (j’ai eu peur quand il a dit ça à l’héroïne, sérieux).

Il est prêt à facilement couper les liens avec les gens qu’il connait, si les personnes l’ennuient trop. Le collier d’Hoshino semble beaucoup l’intéresser.

Déjà, je voudrais parler du doublage, avec Kimura Ryouhei qui est excellent dans ce rôle. Le côté “j’aime narguer les gens” ressort très bien avec sa voix légèrement nasillarde. (Je suis nulle pour décrire les voix, donc je vous conseille vivement d’écouter un extrait; vous verrez de quoi je parle xD)

La route de Shiraishi a été un excellente surprise. Je ne m’attendais vraiment pas à ça. C’est même devenu ma route favorite ! Par contre attention; il faut la faire juste avant celle de Yanagi, car grosses révélations en perspective ^^ La fin m’a fait littéralement fait pleurer pendant au moins 10 minutes…


Bande-son et illustrations 


Après avoir parlé du fond, parlons maintenant de la forme. C’est Hanamura Mai qui s’occupe de l’illustration, et je ne peux dire qu’une chose : c’est  M A G N I F I Q U E. Elle s’est drôlement améliorée depuis Amnesia: Memories ! Les effets de lumières sur chaque CG sont juste divins. On a aussi de jolis sprites concernant certaines expressions des personnages :

Expression de  q u a l i t é

Je regrette qu’il n’y ait pas cet effet d’animation au niveau de la bouche des personnages. Je veux dire même Amnesia le faisait, et ça date de 2011… On est en 2017 s’il vous plaît ! Quasiment tous les jeux depuis 2016 ont cette fonction, c’est un peu dommage. Mais j’avoue que je chipote quand même, et en plus j’aime pas Amnesia…

Manyo a composé l’OST du jeu. C’est quelqu’un d’assez connu dans le monde du visual novel, vous pouvez voir la liste des jeux pour lequel il a composé grâce au lien ci-dessus. La musique est mystérieuse et colle bien à l’ambiance générale du titre, mais ce n’est pas mémorable non plus. Je n’en demande généralement pas plus pour un otome game, donc je suis satisfaite.

Les opening et ending ont été composés par le groupe de rock japonais Plastic Tree. Et alors là, c’était le gros choc. C’EST LA RAISON QUI M’A FAIT ACHETER CE JEU. Je ne vais pas m’étaler pendant 3h (même si je pourrais!) à dire que, quand un groupe de rock chante pour un opening de VN, ça annonce souvent du très bon. Et Collar x Malice n’échappe pas à la règle ! Voici le lien de l’op au passage.

Le casting de seiyuu est très bien, comme d’habitude chez Otomate.

Pour le scénario nous avons notamment Arino Sachi et Iwata Shinobu, qui ont travaillés auparavant pour Hakuouki, Code: Realize ou encore Wand Of Fortune : des titres TOTALEMENT INCONNUS dans le monde de l’otome game bien sûr.


Système et Gameplay 


Bien que l’on soit dans un visual novel, Collar x Malice possède un certain gameplay, même si ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus.

Le jeu est divisé en plusieurs chapitres: un prologue (chapitre 0), où l’on va découvrir l’histoire et les personnages, puis la route de l’un des 5 protagonistes que l’ont choisit (6 chapitres). La route de Yanagi dure 1 chapitre de plus. Chacun de ces chapitres durent en moyenne 2h, dépendant de votre vitesse de lecture bien entendu.

Une des caractéristiques originales de ce jeu est qu’il possède pas moins de 32 fins différentes. Pour réussir à tout voir correctement, je conseille vivement d’utiliser ce guide qui m’a énormément aidé. Je remercie de tout cœur la personne qui l’a créé !

Durant certains chapitres il y aura des phases de Trigger Mode, qui consiste tout simplement à appuyer sur la gâchette du pistolet d’Hoshino au bon moment. (et j’ai réussi à galérer en plus…) Le plus souvent si on rate cela nous donne une mauvaise fin, donc sauvegardez comme le conseille ce guide.

Le Trigger Mode. Hoshino a la classe !

Il y a également des phases d’investigations à la sauce Danganronpa, où il faudra enquêter sur une scène de crime en cliquant un peu partout sur l’écran pour trouver des indices. Encore une fois rien de bien compliqué.

Policière time !

Pour finir quelques images (inutiles et drôles) concernant le jeu en général :

Les personnages secondaires: un délice
Bah c’est Sasazuka quoi.
Le meilleur surnom du monde !
(bonus exclusif avec best boy <3)

Impressions finales 


Ne vous faites surtout pas spoiler la géniale histoire de Collar x Malice. Ne regardez même pas les trophées du PSN qui sont bourrés de méchants spoilers pouvant gâcher votre expérience de jeu. C’est ce qui m’est arrivé, mais heureusement c’était durant la fin du jeu ! (MAIS QUAND MÊME!!).

Sinon c’est un excellent otome game qui allie bien la romance et le mystère. La seule chose que je regrette réellement est qu’il n’y ait pas de route pour Saeki  (´Д`。 Les personnages secondaires sont tout aussi géniaux que les principaux,… Et c’est la première fois que je les apprécient autant. Durant toute mes expériences d’otome gameuse, c’est aussi la 1ère fois que j’aime TOUS les personnages sans exception.

J’ai tendance à manquer d’objectivité quand le jeu est un coup de coeur, j’espère donc que ce test vous donnera envie d’y jouer quand même ! Je pense que cela peut être un bon titre pour se lancer dans le genre, car la romance n’y ait pas trop excessive et plutôt bien dosée.

A tester obligatoirement si vous aimez la lecture, le romantisme et les enquêtes ! Un niveau élevé de compréhension en anglais est recommandé.

Merci de m’avoir lue ! Kisses, Milky ❤︎

 

Collar × Malice

Collar × Malice
8.5

Histoire

8.5 /10

Romance

7.5 /10

OST

8.0 /10

Durée de vie

10.0 /10

Graphismes

8.5 /10

Les plus

  • Scénario original
  • Bon équilibre entre romance et histoire
  • Graphismes splendides
  • Une héroïne d'action ?!

Les moins

  • On veut un fandisk !
  • Une route pour Saeki ^^

MilkyWay

Tout a commencé quand j'ai vu mon père jouer à Final Fantasy dans son salon, il y a 5 ans. C'était le déclic : le Japon m'attirait déjà. Un peu plus tard je suis tombée amoureuse de la pop culture Japonaise, je suis maintenant joueuse et lectrice à mes heures perdues. J'apprends le Japonais et le Chinois, j'essaie donc de jouer un maximum dans ces langues pour booster mon niveau. ( Mais j'avoue qu'en Anglais c'est plus simple quand même ) Je joue principalement à des visual novels de type Otome et à des bishoujo games sur ma petite PSVita et sur PC, mais il m'arrive parfois de toucher à des JRPGs. J'aime énormément les seiyuu, drama CDs, et autres light novels venant de notre cher Japon. Je vous préviens: je suis une grosse fangirl ! ♡ Kisses, Milky ❤︎

Vous aimeriez aussi

2 commentaires sur “[Test] Collar × Malice

Laisser un commentaire