[Test] Soul Sacrifice Delta : retour au pays magique !

Le 1er Mai 2013 est sorti Soul Sacrifice 1er du nom en Europe. Cet ersatz de Monster-Hunter nous propose un monde grotesque et violent rempli de magie. Vous êtes dans la peau d’un magicien emprisonné et attendant sa mort dans un monde ravagé par un certain Magusar. Mais ce sera votre jour de chance et vous découvrez un livre proche du Necronomicon du nom de Librom, qui vous proposera de revivre l’histoire d’un sorcier allié à Magusar et, tenter de changer votre sort en rejouant les histoires du passé.

Une nouvelle version gonflée à bloc.

Soul Sacrifice Delta (SSDelta) est considéré comme une version 1.5 voir 1.8 de Soul Sacrifice. La 1er version vous permettait de suivre l’histoire de Magusar, participer à des missions appelées « Pactes oubliés » et régler des affaires avec la guilde Avalon. Le bestiaire était déjà bien étoffé, chaque monstre ayant également un Background agréable à lire et relativement complet. Le système d’offrande était tout nouveau et la stratégie était de mise pour ne pas finir sans sorts à cause d’une trop grande utilisation.

Le système de rédemption et de sacrifice était également bien trouvé : La rédemption permettait de récupérer de la vie et augmenter les niveaux de vie et de résistance alors que la sacrifice faisait office de recharge d’offrandes et augmentait la puissance. Pour les alliés, la rédemption permettait de les relever en contre-partie d’une bonne partie de votre barre de vie alors que le sacrifice permettait de le tuer en échange d’une réduction de résistance du monstre à tuer.

Malgré cela, la customisation (hors le système de fusion des sorts) des personnages était sommaire, les armes et armures n’existent pas dû à l’esprit du « tout magique ». Cela rebuta donc énormément de joueurs et fans de Monster Hunter. Ne nous le cachons pas : Soul Sacrifice, on aime ou pas, il n’y a pas d’entre-deux à cause de son esprit dérangeant et violent.

Voilà qui résume en très gros la franchise. Maintenant, préparez vos lunettes à double foyers, voici ce que propose la version Delta :

La jeu reprend EXACTEMENT la version de base plus beaucoup, mais alors beaucoup de contenu supplémentaire :

  • Ajout de 2 nouvelles factions : Sanctuarium et Grimm : La première prêche la rédemption de tout les monstres et change également le système de régénération en combat : La rédemption vous rend des offrandes et le sacrifice rend vos magies plus puissantes. La seconde prône la neutralité. Un nouvel effet a fait son apparition en plus des 2 choix classiques : le destin. Celui-ci joue sur la chance et vous rend moitié/moitié de points de rédemption et de sacrifice. Vous avez également accès aux missions pour chaque faction.
  •  Des améliorations et équilibrages : Les sorts de jets ont été nerf et les sorts de poings up. Il est désormais possible d’utiliser plusieurs sorts en même temps, ou presque. Dans la 1ere version, dès que vous utilisiez un sort, il était impossible, par exemple, de se soigner tout en gardant l’arme en main. Dans SSDelta, vous pouvez désormais le faire ! Une épine de moins dans le pied et une économie d’offrandes (désactiver un sort fait perdre 1 point d’offrande). Les builds aussi ont été revus : il est plus viable qu’avant de pouvoir resté en divin et être bien tanky tout en tapant un minimum grâces aux bonnes runes de bras.Les sorts ont été également rangés dans une partie du livre et vous pouvez les retrouver plus facilement grâce à des listes mais également un système de traçage. Fini la recherche qui dure 3 plombes pour retrouver dans quel mission se loot LE sort que l’on veut.
  • De nouveaux monstres : En plus de ceux que nous connaissions déjà, SSDelta nous fait (re)découvrir les contes de Grimm et expose toute la nature violente de ces récits (ndlr : Oui, les contes de Grimm sont très violents, entre les séquestrations, les meurtres, le cannibalisme, etc,etc… 😉 ). Osez vous frotter à Blanche-neige, Cendrillon, le joueur de flûte, le prince charmant et autre !
  • De nouveaux pactes et le Dédale D’alice : Encore et toujours plus de missions à accomplir, pour la plus grande joie du farm ! Et un ajout que j’apprécie pour tester ses personnages et son skill : les donjons infinis. Le dédale d’Alice propose des combats en arène aléatoire de plus en plus violents. Un bon build et des sorts bien choisis feront toute la différence !
  • La bazar de Carnatux : Nouvel option de SSDelta. Ce bazar vous permettra de rencontrer des PNJ vous offrants différents services : Achat de costumes, quêtes, bonus de mission appelés « rumeurs », accès à un système de grade grâce aux points récoltés durant les missions pour votre faction et top 3 des factions dans le monde entier ! Oui le scoring prend une bonne place une fois THL.
  • Customisation revue : Dans la 1ere version, les personnages ne pouvait qu’avoir un costume complet de la tête au pieds. Les clones étaient donc légion. SSDelta améliore cela en proposant de changer séparément la tête, le corps et les jambes (ou pantalon si vous préférez) du personnage. Le déverrouillage des costumes se fait également en fonction de certaines conditions (niveau, grades ou offre de sorts par exemple). Ce n’est pas encore la custom’ totalement pimp mais c’est déjà plus libre.
  • J’en oublie certainement mais cette liste fait le tour des grosses nouveautés.

Un jeu toujours aussi glauque et burlesque

Soul Sacrifice était déjà pas mal niveau décoration et graphisme. Ce n’était pas non plus la grande extase visuelle mais il faisait correctement son travail. SSDelta a reçu un joli lifting. J’ai pu notemment faire la différence entre 1 scène disponible sur les deux jeux. Ce n’est pas très flagrant mais la cut-scène avec un personnage a été belle et bien retravaillée. Le jeu en lui-même est plus fin, moins d’aliasing, les jeux de lumières et d’ombres ont été revus également. Mais SSDelta, ce n’est pas que çà : C’est aussi des décors mouvants durant le combat (comme tomber soudainement dans les profondeurs d’un niveau), un changement météo (tempête de neige, orage, brouillard…) qui donne un léger bonus à l’élément commun entre le temps et la magie (ex : tempête de neige = bonus de magie de gel). Des petites attentions agréable à l’œil et rendant le combat encore plus épique.

On retrouve tout les décors et arènes du 1er mais ajoutez tout de même de nouveaux décors « Grimmesques » comme la maison en pain d’épice par exemple 😉 Le bestiaire aussi, tous plus dérangeant les uns que les autres.

ssdelta_musicien
Certainement le plus étrange des monstres rencontré.

Une bande son travaillée

L’OST de Soul Sacrifice, que ce soit le 1er ou la version Delta offre toujours une ambiance aussi orchestrale et donnant le ton aux combats comme durant la lecture ou la navigation entre les menus : Tantôt rapide pour les monstres vivaces, tantôt épique durant les gros monstres charismatiques. Durant la lecture des backgrounds, l’ambiance est toujours aussi douce et agréable aux oreilles. Du très bon travail.

 

Je vous avoue avoir été très dubitatif à l’achat de Soul Sacrifice Delta : Les versions boostées m’ont toujours eu pour sous-entendu « pigeon ». On achète un jeu à prix fort pour le démarrage et on se retrouve avec une version « ultimate » quelques mois plus tard. D’autant plus que la version européenne est en dématérialisée seulement. Heureusement, ils ont fait l’effort de la traduction française.
J’ai fini par me le prendre grâce aux soldes d’été et après pas mal d’heures dessus, je ne regrette pas. Il est encore mieux que la 1ère version. Plus beau, plus maniable, plus de contenu, plus d’améliorations très bien pensées (gros bonus pour le répertoire des sorts ainsi que les combos) et un univers toujours aussi glauque. Si vous avez la 1ère version et que vous avez aimé, achetez-le sans hésiter. Pour les néophytes, testez-le car, comme dit plus haut, Soul Sacrifice à son univers et ses mécaniques bien à lui : On aime ou on aime pas, point.

 

On aime On aime pas
  • Une ambiance toujours aussi travaillée.
  • Jeu entièrement en français texte !
  • Les 3 factions.
  • Le labyrinthe infini pour tester ses compétences.
  • Une personnalisation toujours aussi limitée malgré quelques ajouts.
  • La version 1.5 vendue au prix fort 6 mois après la 1ere version.
  • Une version digitale seulement en Occident.

– Rasz –

Vous aimeriez aussi

4 commentaires sur “[Test] Soul Sacrifice Delta : retour au pays magique !

  1. Je regardais pour prendre la version anglaise il y a quelques mois … Et puis j’ai abandonné l’idée et la console en même temps. La dernière promotion permettait d’avoir le jeu à quel prix exactement ? … (Car en ce moment, je suis plutôt en recherche de jeux à longue durée de vie pour revenir de temps en temps sur la PS Vita. 🙂 )

    Merci pour le test ! 🙂

    1. Je ne sais plus trop, dans les alentours de 15€ je crois 😉

      Si tu cherches un Monster-hunter like, il y a également Freedom Wars, disponible en boîte et en français 😉

  2. Dommage qu’il n’y ai pas de vrai localisation en boite chez nous. Tout ce qu’on a eu le droit c’est un pauvre vendu comme les psn card avec un code de telechargement pour le jeu. Du coup je me le cherche en Asia, mais pas simple a trouver.

Laisser un commentaire