[Test] The Long Reach, horreur et oppression sur PS Vita

Attendu depuis un petit moment, The Long Reach est enfin disponible sur PS Vita. Nous avons ici un thriller psychologique réalisé dans un style pixel-art et classifié PEGI 18, développé par le studio Ukrainien de Painted Black Games en association avec MergeGames. Au programme, une histoire assez intrigante, des énigmes à résoudre, du sang, des cadavres … Bref de quoi passer un excellent moment avec sa console portable dans son plumard n’est-ce pas ?

The Long Reach Test & Avis PS Vita
Superbe improvisation de sapin de Noël

L’histoire

L’aventure se déroule à Baervox, une ville américaine fictive en pleine période de Noël. Un institut scientifique conçoit un système révolutionnaire de transfert accéléré des connaissances. Évidemment, tout va mal tourner et la technologie est devenue totalement incontrôlable. La suite des événements, vous vous en doutez : le labo plonge dans un véritable cauchemar et entraîne toute la ville avec. Nous allons ainsi suivre et diriger plusieurs personnages nous permettant d’en découvrir plus sur cette mystérieuse catastrophe. Pour ne pas vous gâcher le plaisir, je prendrai soin de ne rien dévoiler d’autre concernant l’histoire et la suite des aventures, n’ayez crainte 😉

The Long Reach Test & Avis PS Vita
Tout commençait si tranquillement …

Une aventure flippante ?

Le mécanisme de The Long Reach est relativement simple. On débarque avec un personnage dans une scène et on devra le faire progresser un bon moment avant de passer à un autre. Ce fonctionnement intéressant permet de donner un certain rythme mais aussi de découvrir plusieurs éléments sous différents angles.

On se dirige à l’horizontale et on interagit très facilement avec les éléments du décor, à la manière d’un point & click. On relève beaucoup de détails, allant jusqu’aux e-mails laissés par les autres personnages ou encore l’anodine, mais très utile, rallonge électrique. Attendez-vous à faire bon nombre d’allers et retours pour trouver comment avancer (n’utilisez pas de guide !). Soyez inventifs, prenez le temps de réfléchir (“mais à quoi peut bien servir cette tasse dans mon inventaire?!”), interagissez avec les objets et les décors, et cela ne devrait pas trop vous poser de problème. Ah et aussi, préparez-vous psychologiquement à fuir intelligemment face à d’éventuelles présences humaines altérées (sûrement à cause du froid hein ?) …

The Long Reach test PS Vita
Quel charmant réveillon

Les interactions avec les autres personnages auront également leur importance pour la compréhension de l’histoire mais aussi pour prendre connaissance des prochaines étapes de l’aventure. Les dialogues s’affichent en bas de l’écran et nous pouvons fréquemment choisir plusieurs réponses possibles, souvent ponctuées d’humour noir. On se demande cependant si notre choix influence réellement la suite des événements.

On peut toutefois regretter que les textes s’affichent avec une police d’écriture parfois peu lisible au premier coup d’œil. Mais il est important de souligner que l’intégralité de The Long Reach est en français et que cette traduction est de qualité, à l’inverse de ce qu’on peut voir malheureusement assez souvent, sur d’autres productions.

 

The Long Reach Test & Avis PS Vita
Parfois, on tombera sur ce genre de message pour nous redonner goût à la vie

Enfin, comment ne pas parler de l’ambiance sonore, à la fois lourde, intrigante et pesante dans le sens flippant du terme, nous immergeant encore plus dans cette horrible expérience. Allez-y, les musiques de The Long Reach créées par Ruslan Viter sont disponibles sur le compte Bandcamp de Painted Black Games. Super sympa pour les écouter le matin en se levant avant de partir bosser non ?

 

Quelques légères ombres au tableau ?

Si l’on devait relever quelques points négatifs, on retiendra particulièrement les temps de chargements qui sont d’une longueur assez décourageante. Si on meurt, on doit alors attendre presque 1 minute 30 avant de retourner dans la partie. C’est particulièrement dommage car cela casse le rythme du jeu, et on aura facilement envie d’abandonner sur des passages délicats nous demandant de réessayer plusieurs fois. Espérons que ce point soit corrigé lors d’une prochaine mise à jour.

Il est également dommage que la fonctionnalité de sauvegarde automatique soit relativement floue. On ne sait pas vraiment à quel moment notre partie est enregistrée, ce qui peut paraître problématique si l’on doit rapidement éteindre la Vita pour une raison ou une autre. D’autant plus qu’il n’y a pas de fonction de sauvegarde manuelle, et donc aucune possibilité de reprendre à un endroit précis. Un point à garder en tête pour les chasseurs de trophées !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

The Long Reach est une bonne surprise sur PS Vita. L’ambiance sombre et oppressante vous fera sursauter à plusieurs reprises dans votre lit si vous jouez sur la console portable, ou devant votre téléviseur si vous préférez sur PSTV.

Malgré quelques problèmes de fluidité lors des déplacements, ou de temps de chargements relativement longs, l’aventure vaut largement le détour pour peu qu’on ne soit pas allergique au style pixel-art. D’ailleurs, The Long Reach est une preuve supplémentaire que la course au réalisme n’est parfois pas nécessaire pour avoir de vraies sensations.

Ce jeu à la difficulté progressive donnera peut-être un peu de fil à retorde pour bon nombre de joueurs (essayez de ne pas utiliser de guide, vraiment), mais ça ne fait pas de mal de se creuser un peu les méninges, pas vrai ? Comptez environ 7 heures pour terminer l’aventure et peut-être décrocher le trophée Platine.

Pour les frileux du dématérialisé, une édition physique limitée de The Long Reach est disponible chez Signature Edition Games sur PS Vita.

Le trailer

The Long Reach

14.99 €
7.2

Gameplay

6.0/10

Graphisme

7.0/10

Son

8.0/10

Durée de vie

7.0/10

Histoire

8.0/10

Les plus

  • Ambiance frissonnante
  • Histoire assez bien construite
  • Jeu en français
  • Compatible PSTV

Les moins

  • Des temps de chargements bien trop longs
  • Manque souvent de fluidité
  • Pas de gestion de sauvegarde manuelle

Sebgob

Joueur sur la PSVita depuis le tout premier jour, je viens te partager ici mes expériences et autres infos concernant la console portable de Sony que je ne quitte jamais. J’espère que tu vas en mettre plein le clavier en nous lisant. Retrouve moi également sur Twitter ainsi que sur mon blog perso.

Vous aimeriez aussi

4 commentaires sur “[Test] The Long Reach, horreur et oppression sur PS Vita

  1. La fiche du jeu sur le PlayStation Store indique une prise en charge unique de l’anglais. Le test a-t-il été réalisé à partir d’une version cartouche – qui, elle, serait en français – ou bien sur la version numérique actuellement en ligne ?

Laisser un commentaire