Akiba Fate Event : J’ai joué à Akiba’s Beat et Fate/Extella : Umbral star

J’ai joué à Akiba’s Beat et Fate/ Extella: Umbral star lors de l’ Akiba Fate Event qui s’est déroulé au Reset Bar à Paris.

Les Community Manager de PQube et Marvelous ont fait l’honneur de leur présence pour présenter les versions PS4 de leurs nouveaux jeux .
Mon ressenti ne sera donc valable que pour la PS4 et pourrait différer d’un prochain test pour la version PS Vita.

Commençons par Akiba’s Beat. Le jeu est déjà sorti sur PS4 au Japon et sa sortie PS Vita attendra le 16 mars 2017. Quant à l’Europe, le jeu sortira le premier trimestre de 2017 sur les deux plateformes et sera édité par PQube.
Le version européenne sera sous-titrée anglais et proposera au choix un doublage anglais ou japonais. L’un des doubleurs d’un PNJ de cette version anglaise est le doubleur de la voix anglaise de Noctis dans Final Fantasy XV.

Tout comme la  série Akiba’s Trip , ce spin off se déroule dans le fameux quartier d’Akihabara , la ville éléctrique, le quartier otaku de Tokyo. Tout y est fidèle: les rues, les boutiques et l’ambiance régnante, mise à part quelques noms de boutiques pour cause de droit d’auteurs. Le Café Gundam devient le Café Dundam et l’AKB48 Café se transforme en ACQ48 Café. Néanmoins les développeurs de jeu, Acquire, ne ratent pas l’occasion de faire de la pub pour leur studio et leur catalogue.

Alors de quoi parle Akiba’s Beat ? Nous incarnons un jeune NEET ( Not in Education, Employment or Training, en français ça donne Ni Etudiant , ni Employé, ni Stagiaire) qui a la capacité de voir les « délusions » , sorte de donjon ancré dans le quartier. Pour y accéder, il faudra questionner, écouter les habitants d’AKB et ce, seulement le dimanche. En effet l’horloge du quartier crée un problème temporel qui nous oblige à revivre des journées.

Les attaques de notre héros sont basées sur la musique, comme dans la plus part des RPG en attaquant de dos on peut prendre l’avantage sur le combat en infligeant 5% de dégâts automatiques dès le début du combat. Des objets se dissimulent aussi dans ces donjons. Le gameplay est facile à prendre en main, on a un certain nombre de PA (points d’action), il y a deux types de déplacement: le déplacement normal qui ne consomme de PA, et le déplacement avec la touche R1 pour pouvoir esquiver plus facilement qui lui en consomme.

La version PS4 nous offre un super graphisme. Reste plus qu’à attendre et surtout tester la version PS Vita qui sortira le 16 mars 2017 au Japon.

Passons à Fate/Extella Umbral Star, l’autre jeu star de l’évènement.

Ce musou proposé par Marvelous met en scène les personnages de la licence Fate, il y a entre autres Saber/Arturia Pendagron, Saber Red/NeroClaudius, Jeanne d’Arc et d’autres Servants. Chaque personnage apporte un scénario supplémentaire en plus de l’histoire principale, ce qui offrepas moins de 15 scenari.

Marvelous a tenu à garder l’aspect Visual Novel / Dating qui a fait le succès de ce jeu indépendant découvert à la Comiket, et donne un mélange des genres intéressant. En effet, en étant plus ou moins proches de certains personnages ont crée et améliore des « bond ». Le Bond permet de débloquer des emplacements de skills. Et au fur et à mesure qu’on monte de niveaux dans notre relation, les emplacements font de même.
Et que serait Marvelous sans changement de tenue et scène de « striptease »? Sans doute une licence comme une autre. Vous l’avez deviné, il y aura du pantsu.

Que ce passe-t-il en gros ? Tout comme un Dynasty Warriors ou un Samourai Warriors, il faudra défendre une zone et balayer de son épée / lance / arme qui fait mal, des vagues d’ennemis. La prise en main est simple: CARRE pour les attaques faibles, TRIANGLE pour les attaques fortes. La PS4 maîtrise bien les différentes vagues, les assauts à l’infini et surtout le nombre impressionnants d’ennemi. Un stage peut durer très longtemps ( le nombre d’ennemi ,les zones libérées peuvent être recapturées et la difficulté à trouver les objectifs) . Pour ne pas s’éterniser, il faudra remplir certains objectifs afin d’affronter le boss du niveau.

Les effets visuels sont forts et veulent en mettre plein la vue: Explosion, sentiment de puissance lorsqu’on balaye littéralement les ennemis, éclairs et grand arc de lumière quand on attaque.

A chaque fin de mission, une note nous est attribuée en fonction: du nombre d’ennemis tués, du temps, des zones libérées et du combo max.

Fate/EXTELLA: The Umbral Star sortira en Europe le 20 Janvier 2017 sur PlayStation 4 et PlayStation Vita.

Merci à Popolulu pour la relecture.

MrSushi

Enfant PlayStation depuis les années 90 jusqu'en 2006 avec la PlayStation. J'ai grandi avec les consoles portables de Nintendo jusqu'en 2004. La PSP m'a redonné du goût pour les consoles portables en 2010, puis en mai 2012 j'ai fais le grand saut avec la PS Vita, et depuis il n'y a plus assez d'heures dans une journée.

Vous aimeriez aussi

Un commentaire sur “Akiba Fate Event : J’ai joué à Akiba’s Beat et Fate/Extella : Umbral star

  1. Merci pour le retour sur ces deux jeux que j’attends en ce début d’année (surtout Fate/EXTELLA).

    Petit bémol pour les coquilles qui traînent tout au long de l’article, il a peut être manqué d’un temps de relecture pour en éliminer la plupart.

    Néanmoins, on comprend ce qui voulait être dit, c’est le plus important. Merci encore pour l’article. 😉

Laisser un commentaire