Review : World of Final Fantasy

Prévu pour le 28 octobre 2016, World of Final Fantasy est un spin-off de la grande série Final Fantasy où vous incarnez des jumeaux, Lann et Reynn, dans le monde de Grimoire. Ce monde est habité par tous les personnages et les bestiaires des différents Final Fantasy. Nos deux héros, amnésiques, mais dotés de pouvoir permettant de « capturer » les myrages (les monstres du jeu), vont devoir parcourir le monde pour surmonter un conflit qui risque de détruire la totalité du monde.

Cette démo se déroule dans un donjon spécialement conçu pour celle-ci. Il ne sera donc pas disponible sur la version finale et il sert de tutoriel englobant la plupart des fonctionnalités du jeu, histoire de se faire la main avant sa sortie, le tout en français !

2016-10-17-131203

Une démo modèle

La démo démarre avec le logo du jeu, toujours aussi bien dessiné, dans un pur style de crayonné comme les fans ont l’habitude de voir, agrémenté d’une vidéo d’intro et d’une musique orchestrale comme Square Enix sait nous les proposer. S’en suit un court tutoriel sur les commandes, joliment expliqué avec des images et des textes simples. On voit que World of Final Fantasy veut toucher le plus grand nombre, que ce soit petits ou grands.

2016-10-17-131101
Avouez, c’est vraiment mignon ! Parfait pour les jours pluvieux et l’hiver !

Une fois ce tutoriel passé, on démarre le jeu et là, c’est une claque : Le jeu est beau, très beau pour la console : il est propre, l’animation ne saccade pas et la vue est très profonde. Le donjon de la démo est une carte à ciel ouvert dans des montagnes vertes et des petits camps en bois. On arpente donc cette carte avec la nostalgie d’un été frais et radieux. Dès les premières secondes, l’enfant rêvant d’aventures s’est immédiatement réveillé. Le chara-design y est pour quelque chose : croiser les principaux personnages des différents Final Fantasy en Chibi (personnage déformé à l’aspect mignon) fera craquer les plus sensibles. World of Final Fantasy est un savant mélange entre l’aspect aventure de toutes les séries, l’esprit enfantin digne d’un Kingdom Hearts et d’un Pokémon…

 

Prêts à chasser ?

2016-10-17-131901
Formation enclenchée !

Comme tout bon Final Fantasy, les combats sont aléatoires. C’est-à-dire que les monstres de base ne sont pas visibles et les combats se lancent après un peu de promenade. Ces combats sont classiques pour son ensemble : Square Enix réutilise sa recette : l’ATB (Active Battle System). Pour les néophytes, il s’agit de combats au tour par tour avec une ligne de temps, les personnages jouant en fonction de leur vitesse sur la timeline. Et là, on est un peu perdu. Je vais essayer de vous expliquer les mécaniques le plus clairement possible :

Les personnages peuvent choisir hors combat leur forme : Humaine ou Chibi. Ces formes ont une utilité: En effet, vos deux héros formeront une « pyramide » avec leur petits compagnons, une sorte de formation si vous préférez. Si ils sont humains, ils seront la base. Si ils sont en Chibi, ils pourront grimper sur un Myrage capturé de grande taille (il y a 3 sortes de tailles : Petit, Moyen et Grand). Bien sûr, vous pourrez modifier celles-ci à tout moment hors combat.

Cette formation aura donc la particularité de combiner les statistiques pour être plus puissants (attention ! Même la vie est combinée ! Si celle-ci tombe à zéro, c’est toute la formation qui disparaît!) . Mais comme toute pyramide humaine, celle-ci a un équilibre ! Si celui-ci vient a être rompu par un coup adverse trop puissant, vous vous écroulerez et perdrez un tour à cause du choc. Heureusement, à chacun de vos tours, vous pourrez, en plus des attaques, défenses et autres sorts magiques (et la capture !) rompre cette formation et vous retrouver avec une petite armée !

2016-10-17-132007
Tous ensembles mais chacun son tour !

Les personnages joueront donc tous chacun leur tour, mais vous perdrez l’avantage du burst (gros dégât en peu de temps) de la formation.  Tout est donc bien fait pour varier les stratégies. A tel point que, hors combat, vous pourrez choisir si un personnage est humain, ou Chibi et pareil pour l’autre ! Vous pouvez donc vous retrouver avec un personnage humain et un autre Chibi grimpé sur son gros monstre !

Quant à la capture, ce n’est pas bien sorcier : Une fois un monstre en passe de tomber, un halo l’entourera, indiquant sa possible capture. Possible, car cela peut échouer, comme tout bon jeu de chasse aux petits amis ! Une fois la capture faite, il vous rejoint directement si il y a de la place dans votre équipe et vous pouvez même lui donner un petit nom ! 😉

2016-10-17-131524
Petit Chocobo deviendra grand !

Au niveau de l’interface, vous aurez le choix entre le mode simplifié qui vous permettra de choisir vos « ordres » avec une sorte de roue, le tout étant plutôt user-friendly (facile à comprendre) ou le mode complet, qui revient au célèbre menu de combat de la série Final Fantasy. Étant un « vieux de la vieille », je préfère nettement le mode de combat complet, étant plus habitué à celui-ci. :p

2016-10-17-131331 2016-10-17-131326
Ici, les deux menus de combat disponibles.

Ha, et si jamais vous êtes impatients durant les combats, vous pouvez les accélérer en restant appuyé sur la touche R ! 😉

 

Évolution, adaptation et Sphèrier

A chaque fin de combat, vous gagnerez de l’expérience, des objets et de l’argent. Outre le fait que les deux héros gagnent en puissance, c’est surtout la gestion des myrages qui prendra la plus grande part du travail. En effet, ceux-ci gagneront des PC à chaque niveau, qui seront l’équivalent de points de sorts. Pour les habitués, cela se passe dans leur propres sphèrier. Pour les débutants, c’est l’équivalent d’un arbre de talents où chaque point débloque une ou plusieurs branches pour d’autres sorts (passifs ou actifs) plus puissants !

2016-10-17-131742
Le fameux Sphèrier, disponible pour tous les monstres !

De plus, certaines sphères, vides, pourront être comblées avec une « noix magique » pour débloquer un sort élémentaire (feu, glace, foudre, vent, etc…) ! Et comme chaque petit myrage est différent, je vous laisse imaginer les heures à farmer pour tout débloquer ! Et il le faudra car, à chaque fin de sphèrier, une ou plusieurs évolutions du myrage sera disponible s’il le peut ! Par exemple, le bébé chocobo deviendra un chocobo ou… un autre monstre de la même famille. On est bien face à un jeu digne de la lignée des collections de petits monstres ! Et sur PS Vita, c’est du pain béni pour les amateurs !

 

Une délicieuse mise en bouche

La démo durant 45 minutes environ, j’arrive enfin au « boss » et je vous promets que j’étais content car, j’avoue, j’ai un myrage préféré depuis les différentes news et c’était lui… euh, elle ! La version Féminine d’Ifrit ! Le combat a été relativement facile, du fait qu’elle aussi était en formation pyramide et la faire chanceler grâce à l’un des sorts d’Ahriman (le gros oeil volant) m’a fait gagner beaucoup de tours gratuits à cause des chutes ! Le combat se termine sur sa capture (<3) et sur une vidéo de toute beauté.

2016-10-17-184320 2016-10-17-184712
Le combat final avec Ifritah ! Vous pouvez voir ici que l’un des jumeaux est en mode Humain et l’autre en mode Chibi.

Je vous rassure sur la difficulté, la démo est un tutoriel donc il est normal de rouler sur tout, tout le long ! 😉

 

Verdict : Ma précommande Day-one est safe !

World of Final Fantasy m’a conquit sur tous les points : ses graphismes, sa bande sonore et soyons honnête, son univers entier. En plus de cela le jeu sera disponible en boîte et en français ! Attention, néanmoins, le jeu est un jeu de rôle-aventure au tour par tour comme tout Final Fantasy et bien centré sur la chasse et la collection aux petits monstres. Je pense que les fans de Pokémon/Digimon and co seront séduits, tout comme les fans de Final Fantasy ou Kingdom Hearts. En fait, Wolrd of Final Fantasy est un joli mélange de tout çà.

Le jeu a un esprit enfantin mais il a un but : réveiller l’enfant qui est en chacun de nous. Et il y arrive, même avec une démo.

Pari réussi pour Square Enix qui, comme pour Dragon Quest Builders, propose un spin-off de la série, différent mais détonnant. Pour les derniers sceptiques, la démo est là pour faire votre avis. Et cadeau bonus, un myrage sera offert dans le jeu complet grâce à votre sauvegarde 😉

– Rasz –

You May Also Like

9 commentaires sur “Review : World of Final Fantasy

  1. Merci pour cet aperçu de la démo, mais là où je ne partage pas ton avis c’est sur le fait que tu dises que le jeu est « beau ».. en général je me fiche un peu des graphismes mais là je dois dire que j’ai pris une douche froide en voyant l’aliasing assez présent.. maintenant je pense qu’avec la version finale on peut s’attendre à du mieux mais pour moi il y a quelques petites choses qui m’ont dérangé dans cette démo.. pas de didacticiel et on se retrouve un peu perdu avec le gameplay au départ.. comme à mon habitude je trifouille et je me dépatouille.. l’animation statique lors des combats me font penser aux premiers FF et j’aurai préféré voir des déplacements..la musique qui à mon gout ne m’enchante pas plus que ça contrairement à des ost de ff3,ff5, ff6, ff7, ff8, ff9, dissidia, ff crisir core…

    bref, beaucoup de choses m’ont dérangé mais ça ne change pas le fait que pour un joueur de la première heure je me forcerai un peu à y jouer car finalement je sais que je peux être surpris.. d’ailleurs ça me rappel le coup de ff12 c’était le même cas et en me forçant à jouer j’ai fini par apprécier ce jeu et qui pour moi restera une de mes meilleurs expériences sur la licence FF..

    1. Il ne faut pas oublier que je suis très bon public. 😀

      Le jeu reste beau dans le sens où il est très détaillé. Alors oui il y a de l’aliasing mais au fil du temps on y fait plus trop gaffe. Quand je joue ou test un jeu sur PSVita, je n’oublie pas de garder en tête son niveau de puissance et si je dois comparer, je prend forcément la 3DS à côté et non les consoles de salon comme certains sites peuvent faire.

      J’ai déjà eu pas mal de retours et WOFF n’a pas à rougir d’autres jeux, de l’aliasing je peux citer les gros hits de la console en possédant : Uncharted, Gravity rush, Soul Sacrifice… Même le dernier Ys est à ce niveau et pourtant il est vraiment très joli.

      1. Oui il en faut un très bon public, ça je ne suis pas contre.. Moi aussi je ne mélange pas les torchons et les serviettes et en aucun cas je parle d’une comparaison avec la version ps4…ceci dit, je trouve graphiquement un poil en dessous de ce qu’ils montraient en vidéo donc j’ai eu une petite déception mais dans l’ensemble ce n’est pas ça qui me décidera à l’acheter ou non.. je privilégie surtout le gameplay, et l’originalité du soft de ce spin of..

        Comme je le disais de toute manière ce n’est qu’une démo qui nous montre ce que vaut le système de jeu donc déjà il est clair que square-enix a quand même fait des gros efforts sur leur méthode de marketing, et je ne vais surtout pas leur cracher dessus étant donné qu’il se fait rare d’avoir 2 démos d’affilé de 2 de leurs jeux en peu de temps.. bon, il n’y a plus qu’à attendre…

        1. En voilà un bon gars ! 😉

          j’ai refait aussi la comparaison entre ce qui nous a été montré en vidéo et la démo : Je n’ai pas vu de grosses différences, ou alors c’est pour pinailler. Et comme tu dis, le gameplay et l’univers du jeu est le plus important : Je l’ai d’ailleurs précisé, ce spin-off ne s’adresse pas à tout le monde. J’ai l’exemple à la maison : Ma copine adore Dragon Quest Builders, pourtant elle rejette Minecraft en bloc. WOFF ne l’intéresse pas, enfin le système de combat la rebute. Et pourtant elle a trouvé le jeu super sympa à regarder. Comme quoi….

  2. La démo donne un aperçu (et c’est franchement super de nos jours !) mais j’attendrai personnellement les premiers tests de la version complète pour décider d’une future acquisition. D’un côté, certes, l’aliasing se fait bien sentir (et d’autres jeux ‘Vita s’en sortent mieux de ce côté) mais j’ai été bien refroidi par le système de combat qui manque de dynamisme et d’animations. Je reste également dans l’expectative concernant l’aspect univers et scénario du jeu. Ce jeu proposera évidemment bien plus par la suite mais pour le moment, et malgré les trailers, cette démo’ n’a pas réveillé mon âme d’enfant.

      1. Je ne pense pas :3
        A vrai dire si on veut comparer à la concurrence en matière de Poké’like (collection/élevage/combats de créatures dans un univers), la présentation du prochain Soleil/Lune m’a plus inspiré. Malgré les limitations graphiques évidentes, j’ai trouvée leur démo’ mieux construite ; des couleurs chatoyantes, les combats plus dynamiques, l’univers mieux mis en avant. Bref, j’ai beaucoup de mal avec la 3DS mais je dois avouer que leur jeu m’a plus donné envie.
        Après, il n’y a pas spécialement de vérité et chaque joueur aura une expérience et un ressenti unique vis à vis d’un jeu.
        Par ailleurs (et heureusement) il n’y a pas que World of FF pour pouvoir éveiller son âme d’enfant sur ‘Vita :p

Laisser un commentaire