[Test] Terraria, l’exploration ultime en 2D sur PS Vita ?

Lorsque je ne joue pas à Vegas Party ou à Top Trumps Turbo après une dure journée, je passe secrètement mon temps dans Terraria sur PlayStation Vita.

Je me suis procuré ce jeu d’aventure/construction de type bac à sable il y a quelques années sans grande conviction et j’avoue que je ne pensais pas passer de si longs moments dessus sans même m’en rendre compte. Vaut-il encore le coup aujourd’hui sur la console portable de Sony ? Prends ton sac à dos et ta pioche, on creuse ça ensemble.

Terraria test PS Vita
« Hey c’est Minecraft en vue horizontale non ? »

 

Seul, au milieu de nulle part.

Tout avait pourtant si bien commencé. Après avoir créé mon personnage avec l’éditeur intégré, je me retrouve sur une vaste carte en 2D. Au programme : rien, absolument rien. Je suis désespérément seul dans une forêt, et j’ai dans mon inventaire une hache ainsi que d’autres ustensiles très pratiques en milieu hostile comme un marteau, un flambeau ou une pioche.

La nuit commence à tomber dans le jeu, après m’être baladé je me dis qu’il serait sympa de me faire un peu les bras en coupant du bois. Après avoir abattu une bonne dizaine de pauvres arbres, je me retrouve avec une énorme quantité de rondins dans mon inventaire. Qu’en faire ?

 

Nuit
Le cycle jour/nuit est appréciable et apporte son lot de surprises.
Quoi de plus normal de me construire un abri afin de passer la nuit en toute tranquillité. Après avoir posé la porte, fraîchement fabriquée depuis mon établi, je me rends compte que la lune a fait son apparition dans la nuit noire.

C’est parfait pour partir une nouvelle fois en balade, mais malheureusement je me rends compte que je ne suis pas tout à fait seul. Une horde de zombies assoiffés de sang se dirige vers moi et je n’ai qu’une pauvre épée en bois pour me défendre. Il est donc bien plus raisonnable pour moi à cet instant de passer la nuitée comme un idiot dans ma cabane en bois, et attendre que le jour se lève.

Des possibilités presque infinies

Le lendemain, en décidant de m’aventurer avec ma pioche, je rencontre Ryan qui a l’air autant paumé que moi à la différence qu’il est contrôlé par l’ordinateur, et qu’il ne fait que parler pour donner des conseils de grand-mère.

Un personnage s’incruste. Bienvenue.

C’est en toute logique que je décide de creuser dans le sol pour voir ce qu’il s’y passe, et je tombe peu à peu sur de véritables galeries. Je trouve moult items que je ramène ensuite à mon atelier, pour ainsi me fabriquer une vraie épée, une armure, des vêtements mais aussi des trucs inutiles comme des toilettes ou une baignoire.

Je suis désormais top-équipé pour affronter les méchants visiteurs nocturnes.

Sous terre
Me voilà bien armé.

Jour après jour je creuse encore plus profondément, découvrant cavernes et autres lacs souterrains que j’assèche tranquillement en plongeant au fond et creusant toujours avec ma superbe pioche. Progressivement, des personnages viendront me rejoindre et je devrai leur construire des maisons pour les loger. Mais je croiserai aussi des boss que je tenterai de bastonner afin de sécuriser mes constructions et l’environnement, et moult autres missions viendront rythmer ces folles parties.

Carte souterraine
Ma carte souterraine. On m’appelle le creuseur fou

Conclusion

On le comprend assez rapidement, Terraria est un jeu sans limites. On peut ne pas vraiment saisir l’intérêt au tout début, mais si on est un passionné de la construction (à la Minecraft), un explorateur, un tueur ou même un collectionneur, on trouvera très rapidement notre place dans les terres de Terraria.
Il existe en plus un bon nombre de guides et autres wikis dédiés qui seront utiles pour trouver de nouvelles choses excitantes.

Même si l’équipe de développement a cessé les mises à jour depuis quelques années sur PS Vita, l’étendue des possibilités et la durée de vie nous laisse de quoi faire à travers de longues heures de jeu, pour le peu que le style nous plaise. À cela s’ajoute un mode en ligne jusqu’à 8 joueurs, toujours accessible, permettant de s’amuser avec ses amis ou de parfaits inconnus pour poursuivre ses aventures et même s’échanger des objets.

N’hésitez pas à essayer la version d’évaluation disponible gratuitement sur le PlayStation Store pour vous faire la main.

Pour les aficionados des éditions physiques, sachez que Terraria est relativement difficile à trouver en version cartouche européenne puisque seul le Royaume-Uni a eu le privilège de bénéficier de cette dernière. Ainsi, il n’est pas rare de le trouver à des prix relativement fous sur les sites d’enchères ou de seconde main. Vous pourrez aussi vous rabattre sur la version boite américaine, bien plus facile à dénicher car beaucoup plus fréquente.

Terraria PS Vita version PAL Europe

Bon je vous laisse, j’ai des trous à finir de creuser.

 

Terraria

14,99 €
7.8

Univers / Histoire

7.5/10

Graphismes

7.5/10

Audio

8.0/10

Gameplay

8.0/10

Durée de vie

8.0/10

Les plus

  • De l'exploration à n'en plus finir
  • Jouable en multijoueur
  • Durée de vie presque infinie
  • Jeu en français

Les moins

  • Pas de cross-buy
  • La version PS Vita ne bénéficie plus des nouvelles mises à jour
  • Non compatible PSTV

Sebgob

Joueur PS Vita depuis le tout premier jour, je viens te partager ici mes expériences et autres infos concernant la console portable de Sony que je ne quitte jamais. J’espère que tu vas en mettre plein le clavier en nous lisant. Retrouve moi également sur Twitter ainsi que sur mon blog perso.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire