[Dossier] Rolito, le créateur du monde de Patapon

Le nom de Rolito ne vous dit peut-être rien, mais il se peut que vous ayez déjà croisé certaines de ses œuvres dans des Art-Toys, des publicités, ou plus particulièrement dans les jeux vidéo de la franchise Patapon. Nous vous proposons de partir à la découverte de cet artiste français à travers ce dossier afin d’en savoir plus sur son univers haut en couleur.

PATA, PATA, PATA … PON, une saga en trois actes

Patapon PSP

Patapon est une trilogie de jeux vidéo initiée en 2007 avec l’association de feu Sony Computer Entertainement Japan Studio et du développeur Pyramid.

Le premier épisode, paru en décembre 2007 sur PSP au Japon, met une scène une petite tribu de « patapons », des petits êtres ronds et noirs ne disposant que d’un seul œil et répondant au son du tambour du joueur omnipotent. Il s’agit en réalité d’un jeu de rythme un peu particulier où votre armée de patapons progresse dans les niveaux via les différents ordres du joueur qu’il faut donner en rythme, le but étant de les faire franchir des obstacles ou gagner des batailles. Le joueur, qui a un point de vue de « dieu » dans le jeu, aura à sa disposition plusieurs partitions de sons de percussion à faire sonner pour donner l’ordre d’avancer aux patapons, les faire se battre, etc.

Patapon PS4
Patapon Remastered sur PS4.

Le premier jeu ayant eu suffisamment de succès, avec un peu moins du million d’exemplaire vendu, deux suites ont été créées : Patapon 2 et Patapon 3, respectivement sorties sur PSP en 2008 et 2011.

Le studio Pyramid a été développeur sur la trilogie et sont connus, en dehors de ces jeux, pour les deux premiers Dragon Ball Z : Budokai ainsi que El Shaddai.

Patapon fait partie du large portfolio de jeux très atypiques qu’a pu sortir SCE Japan Studio. Sur la même console, on pense forcément à Locoroco qui a beaucoup de similitudes avec Patapon. Ceux-ci avaient su séduire par leur gameplay particulier mais surtout leur design unique.

Le monde de Rolito

On doit l’univers aussi unique de Patapon à un artiste surnommé Rolito.

RolitoLand

Sébatien Giulli est un artiste Valenciennois de 48 ans qui utilise le pseudo de Rolito qu’il dit être dérivé de son nom de famille. Il est diplômé des Beaux-Arts et a notamment travaillé au sein de TeamcHmAn, comme directeur artistique chez Toy2R. Il a également fondé Semper-Fi avec d’autres artistes français pour se concentrer sur différents projets toys, animation ou bande dessinée.

Il s’est fait connaître dans les années 2000 pour sa gamme de jouets Rolitoboy, ainsi que son site web Rolitoland, véritable univers interactif dans lequel « vivaient » les créations de l’artiste.

Le RolitoBoy est un petit garçon avec un dôme de ver sur le crâne dans lequel se trouve le monde imaginé par Rolito, le Rolitoland. Ce petit personnage a été décliné à de maintes reprises dans de nombreuses collections de jouets comme les Mini Rolitoboy French Kiss Series ou de nombreuses collaborations, avec notamment le Gloomy Bear de Mori Chack, la BD française Mutafukaz ou avec Sony PlayStation pour l’Euro Football Cup :

Déclinaisons de Rolitoboy (cliquez pour agrandir)

 

La série « French Kiss »

 

Dans la première version de son site web Rolitoland, on pouvait trouver un véritable monde onirique qui « vivait » au travers d’animations Flash. Malheureusement il est désormais impossible d’accéder à ce microcosme, mais Rolito est avant tout un illustrateur et ce monde existe toujours à travers ses nombreuses illustrations. Ce monde est peuplé de créatures aux formes simples mais uniques.

Rolito étant toy designer et directeur artistique dans différentes sociétés de jouets. Son monde a bien entendu été dérivé en plusieurs gammes de figurines comme les Rolitoland Safari, ou s’est greffé à plusieurs autres gammes de jouets chez Qee, notamment dans leur gamme de Bart Simpsons, Monqee ou Bestiole.

Au-delà du monde de l’Art-Toys, ses créations ont tapé dans l’œil de quelques géants comme Hugo Boss, LG ou Sony, pour lesquels il a pu réaliser quelques illustrations et concepts promotionnels. Ces différentes collaborations ne sont pas passées inaperçues et l’ont propulsé comme game designer des jeux Patapon pour Sony PlayStation.

Le Rolitoland au creux de la main, maintenant sur console

Ceux qui sont proches de l’univers des jeux Patapon ont sans doute déjà reconnu les similarités avec l’imagerie du Rolitoland, que ça soit les formes très simples, les fonds en dégradés de couleurs ou surtout les petits personnages cyclopes.

Rolito s’est vu approché par PlayStation après qu’Hiroyuki Kotani, producteur chez Sony, eu vu le site Rolitoland, et a très vite été intéressé par cet univers, en particulier par les petits soldats patapons, créés originellement entre 2002 et 2004 sur le site.

Pour la petite anecdote, ces personnages sont nommés patapon en référence à la comptine française « Il était une bergère », et plus particulièrement la phrase : « Et ron, ron, ron, petit patapon ». Hiroyuki Kotani a déclaré que ce son était parfait car en accord avec le thème du jeu avec le « son » de l’élocution du mot « patapon » qui rappelle un son de percussions.

Rolito s’est donc retrouvé comme game designer début 2005 pour un jeu japonais produit par SCE Japan Studio et développé par Pyramid. Il est amusant de voir que le succès de Patapon a engendré quelques gammes de figurines, et on peut y voir une boucle qui se retrouve bouclée avec Rolito, un artiste fan de jouets qui transforme ses créations en jouets, ses créations deviennent interactives sur son site web, son site plaît et son monde devient un jeu vidéo de rythme qui finalement obtient ses produits dérivés.

Dans ces produits dérivés on retrouve notamment deux jouets de la gamme Be@rbrick, une collection de cinq différents straps de la gamme Ultra Detail Figure, ainsi qu’une peluche d’une vingtaine de centimètres, le tout édité chez le fabricant japonais Medicom Toy.

Figurines Patapon

En terme d’héritage vidéoludique, la série n’a pas forcément eu un grand impact, même si elle a notamment inspiré le jeu indépendant Jungle Rumble, où le joueur contrôle une tribu de singes avec des percussions. Mis à part ça, les deux premiers épisodes ont eu le droit à une ressortie avec un rehaussement en 4K sur PS4, avec des remasters en 2017 et 2020.

La série sera référencée dans quelques jeux Sony tels qu’un costume DLC pour LittleBigPlanet, un stage dans Playstation All-Stars Battle Royale où les patapons attaquent Hadès de God of War, et plus récemment dans le jeu PS5 Astro’s Playroom. Dans ce jeu offert avec toutes les PS5, énormément de séries cultes de l’histoire de PlayStation sont présentes sous forme de clin d’œil et Patapon ne manque pas à l’appel avec plusieurs inclusions.

Concept du niveau d’Hadès dans PlayStation All-Stars / Costume Patapon pour LittleBigPlanet / Accessoire Patapon pour Tokyo Jungle
Une fresque dans un niveau / Une parodie de Patapon en Botapon / Des patapons avec Locoroco et Monster Hunter autour de la PSP

Quant à Rolito, il a travaillé autour de 2010 comme Art Director sur un jeu d’Ubisoft, tout d’abord dévoilé sous le nom de Innergy puis O.Zen. Il s’agissait d’un jeu anti-stress qui utilisait un capteur de rythme cardiaque à destination des iPad et iPhone. Après cette nouvelle aventure dans le jeu, il a continué les collaborations et illustrations promotionnelles, mais son parcours professionnel devient plus difficile à suivre par la suite. À l’heure actuelle, Rolito est toujours actif sur les réseaux sociaux et poste régulièrement des illustrations.

Même si la série des Patapon n’a pas eu une très grande longévité, malgré tout de même trois opus, cette petite armée inspirée de la civilisation maya et cette ambiance singulière ont marqué visuellement un bon nombre de joueurs et ont participé à forger l’identité unique de la PSP.

Je vous propose de finir cette lecture avec cette musique issue de Patapon qui met bien en avant les percussions et les chants tribaux des patapons.

– Marcaeg –

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire