Attack on Titan 2 zappe l’Occident sur PS Vita

Nous vous annoncions l’arrivée d’Attack on Titan 2 sur PS Vita il y a quelques jours de cela. Malheureusement ça ne sera pas le cas en Occident.

Et comme pour Atelier Lydie & Suelle (et les titres listés dans cet article), la version PS Vita du second jeu Attack on Titan de Koei Tecmo ne sortira pas des frontières japonaises, où il y sera disponible sur PlayStation Vita, PlayStation 4 et Nintendo Switch en 2018, contrairement à l’Occident où il sera disponible sur Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC toujours durant l’année 2018.

S’agissant d’un titre Koei Tecmo il risque d’y avoir une édition limitée mais elle n’a pas encore été dévoilée à ce jour.

MrSushi

Enfant PlayStation depuis les années 90 jusqu'en 2006 avec la PlayStation. J'ai grandi avec les consoles portables de Nintendo jusqu'en 2004. La PSP m'a redonné du goût pour les consoles portables en 2010, puis en mai 2012 j'ai fais le grand saut avec la PS Vita, et depuis il n'y a plus assez d'heures dans une journée.

Vous aimeriez aussi

3 commentaires sur “Attack on Titan 2 zappe l’Occident sur PS Vita

  1. c’est triste à dire mais comme pense beaucoup éditeur  » achetez vous une ps4 bande de nul, on veut se faire du fic et vive le capitaliste extreme ». Personnellement j’ai pas de ps4 vue son prix et les prix des jeux (environ 20 à 30 euro de plus que la ps vita). Mais la bonne nouvelle si ca continue comme ca au bout de 2 ans les jours de ps vita aura tous appris le japonais vue le nombre de jeux d’importe. La preuve j’ai environ 50 boite de jeux, 3/4 sont en japonais et chaque fois mes potes me font la remarque que ma bibliothèque de jeux est quasi en japonais. Je sais que ca sert à rien de râler mais quand je vais dans un média markt à Bruxelles il y a meme pas de rayon de ps vita on me dit que ca fait 2 ans que la console est morte.

  2. Quelle tristesse, une sortie en démat’ sur le PlayStation Store avec textes anglais ne doit pas coûter grand chose pour un tel éditeur ! C’est vraiment une question de (mauvaise) volonté !

Laisser un commentaire