[Test] Riddled Corpses Ex

Votre maison n’a pas de fenêtres depuis l’entrée en vigueur du RGPD  que vous avez lu The Walking Dead ? Vous ne sortez jamais sans votre canon scié ? Votre fille s’appelle Clémentine ? Amis zombiemaniaques, réjouissez vous : Cowcat Games (en collaboration avec Diabolical Mind), studio indé hyperactif, vient de publier son dernier titre sur PS Vita, nommé Riddled Corpses EX. Puisqu’un lecteur azerty averti en vaut deux : sachez que son fondateur Monsieur Fabrice Breton étant français, nous ferons l’effort d’employer dans ce test un vocabulaire appartenant exclusivement à la langue de Molière, afin de lui faire honneur.

Test Riddled Corpses Ex PS Vita avis & review

C’est donc aujourd’hui que sort ce jeu de tir à deux bâtons (comprenez par là : twin stick shooter) en vue à deux dimensions isométrique. Le concept du jeu est on ne peut plus simple : le jeu met en scène des démons, des diables et autres morts vivants qui fonceront sur le joueur afin de lui bouffer la cervelle sur fond de musiques chiptunes aux rythmes bien percutants. Enfin on imagine, puisqu’avec un style graphique typé 16bits, difficile de voir une cervelle de 3 pixels de haut…

En plus, ces saletés d’ennemis en profiteront également pour balancer des projectiles fuchsia qui ne sont pas sans évoquer les célèbres jeux de tir à défilement vertical de la société à responsabilité limitée japonaise Cave (oui oui je vous parle bien des shmups…).

Ce croisement entre Hulk et Skeletor donnera un peu de fil à retordre lors de la première rencontre

Pour se défendre, rien de mieux qu’une bonne paire de jambes, ainsi qu’une (ou plusieurs) armes à feu. Ça tombe bien puisque les commandes permettent à la main gauche de se déplacer dans toutes les directions pendant que la main droite oriente en continu un feu nourri de projectiles salvateurs. Lorsque ces joyeusetés du royaume de l’au-delà sont achevées une bonne fois pour toutes, elles libèrent (parfois) un petit quelque chose : bonus, argent, ou des fois rien du tout (bah oui la vie n’est pas toujours juste, c’est comme ça).

Le BBQ : véritable secret pour réussir ses soirées entre amis.

Une fois que l’on a nettoyé l’écran, il faut donc courir ramasser toutes ces petites aides précieuses avant qu’elles ne disparaissent ! Ensuite, on peut se laisser diriger par le défilement automatique qui nous promène à travers le niveau jusqu’à la prochaine vague. Chaque niveau est en effet constitué de quatre ou cinq “vagues” pendant lesquelles le décor cesse de défiler, laissant aux hordes de zombies le temps de se ruer par dizaines pour assaillir le joueur.

Frénétique, ardu, angoissant, et propice à l’erreur : il faudra lutter avec assiduité pour sortir indemne des six niveaux du mode histoire ! Heureusement, quelques aides seront les bienvenues : vies supplémentaires, trousse de secours bombes nettoyant tout l’écran et retardateurs de temps seront autant de coups de pouce pour nous aider à libérer le monde de ces horreurs.

Malgré leur couleur chatoyante, ces boules roses ne sont pas de la guimauve.

Cotés gameplay, euh, je veux dire coté plaisir de jeu, Riddled Corpses EX procure des sensations proches de celles qu’on peut avoir en urinant sur une fourmilière. Sauf que là, vous mourez si une des fourmis arrive à vous toucher. On aime ou on déteste : ça grouille de partout et l’écran se remplit très vite, il faut esquiver, tirer, changer de direction. Un système de combo est également présent, mais il reste bien trop anecdotique par rapport à ce qu’on peut voir dans les jeux d’arcade japonais. Dans tous les cas enchaîner les niveaux mettra les nerfs à rude épreuve.

Néanmoins, la difficulté se veut largement plus accessible que dans Xenon Valkyrie + (des mêmes auteurs), et ce grâce à une courbe de progression extrêmement bien équilibrée. On commence tout petit tout fragile, et puis à chaque fin de partie, même quand ça ne dure que 30 secondes (ce qui compte, c’est pas la durée, mais surtout comment on s’y prend !), on récupère toujours un petit truc en plus qui permet d’améliorer son armement existant. Et ça me fait du bien de le dire, autant que ça m’en a fait en y jouant : enfin un jeu à la difficulté humaine!

leaderboard riddled corpses EX
Voilà : comme ça vous avez la preuve que je ne cheate pas !

Et pour les grincheux du fond qui commenceraient déjà à marmonner que gnagnagnagna, pas assez de challenge, gnagnagna, soyez rassuré car tout est prévu ! En parallèle du mode histoire, qui permet donc de capitaliser des crédits et d’investir dans des améliorations(6 personnages toujours de plus en plus puissants sont disponibles), Riddled Corpses EX offre un mode arcade, dans lequel seul le skill compte. Les améliorations d’armes sont alors distillées sous forme de power-ups (désolé, j’ai eu beau faire des efforts, mais ‘augmentation de puissance’, là, c’était plus possible) apparaissant en cours de partie.

A la fin : un tableau des scores permet de savoir quel est notre rang parmi le nouvel ordre mondial. Un peu comme si on comparait la taille des fourmilières rasées avec nos jets d’urine : on ne connait pas 99% des gens qui ont fait pipi dessus, mais la curiosité nous pousse à avoir envie de savoir si on était super fort, juste pas mauvais, ou carrément nul comparé aux autres joueurs. Sachez qu’à l’heure où seul quelques reviewers ont accès au jeu, le top 10 était déjà difficilement accessible… Dommage que l’on aie pas droit à un leaderboard éphémère pour s’offrir ses 5 minutes de gloire personnelle.

Conclusion

En quelques mots, Riddled Corpses EX offre de très bons moments sur PS Vita, grâce à une fluidité à 60ips qui fait bouger des graphismes tout mignon, un rythme de jeu effréné et une difficulté dosée avec une grande sagesse. La durée de vie du mode histoire est tout à fait correcte grâce à 6 environnements différents comptant chacun plusieurs niveaux, ainsi qu’aux 6 personnages. Les modes survie / arcade viennent agréablement compléter le tableau.

Quant au trophée platine, il ne m’a paru ni trop facile, ni inatteignable. Riddled Corpses EX fait partie de ces petits jeux modeste qui font que l’on adore cette console. On se fait une partie de temps en temps, on construit de bons souvenirs, et grâce à quelques minutes d’arcade que l’on emporte partout avec soi, on a le sourire aux lèvres toute la journée. Merci Cowcat games !

Riddled Corpses EX

11,99 €
7.6

Gameplay

9.0/10

Graphismes

7.5/10

Son

8.0/10

Durée de vie

7.0/10

Histoire

6.5/10

Les plus

  • Difficulté réglée aux petits oignons
  • Animation à 60 fps
  • 6 persos différents et plein de collectibles
  • Des chiptunes bien punchy
  • Cross-buy PS4 & compatible PSTV

Les moins

  • Un système de combos anecdotique
  • Des collectibles qui tombent trop facilement
  • Pas de leaderboard éphémère

CollecZone

Blogeur trentenaire, mon rêve d'enfance était de devenir testeur de jeux vidéo. Mes domaines de prédilection : l'arcade, les shmups, et les jeux d'aventures. Quand les batteries de ma Vita sont vides, je rédige des billets sur mon blog perso ou sur planetevita.fr !

Vous aimeriez aussi

Un commentaire sur “[Test] Riddled Corpses Ex

  1. Merci Colleczone pour cet excellent test qui m’a bien fait sourire mais surtout qui me motive à choper ce jeu !
    Etant fan des shmups et des twin sticks shooters, ce jeu semble fait pour moi aussi !
    Hâte d’y jouer en nomade sur Vita et en coop sur PS4 avec un pote qui aime ces genres de jeu aussi !

Laisser un commentaire