Interview de Fabrice Breton, le développeur français qui aime toujours la PS Vita en 2020

Fabrice Breton, c’est l’homme qui se cache derrière Cowcat Games, le petit studio indépendant français à qui l’on doit Demetrios, un point & click complètement fou sorti sur PS Vita.

La dernière fois que nous nous sommes entretenus ensemble, c’était en avril 2018 à l’aube de la sortie de Riddled Corpses EX sur la console portable de Sony. Car depuis sa première production, Fabrice Breton n’est pas resté bras croisés puisqu’il a pris en charge les portages de trois titres de Diabolical Mind issus du monde PC.

Aujourd’hui concentré sur un nouveau projet nommé Brok, c’est à l’occasion de la sortie de Demon’s Tier+ sur la console portable de Sony que la tête pensante de Cowcat Games nous a accordé un petit entretien.

Cowcat Games

 

Planète Vita : Bonjour Fabrice ! Peux-tu nous dire comment tu as été amené à réaliser ce troisième portage d’un jeu PC sur consoles ?

Fabrice Breton : Il se trouve qu’après avoir passé plusieurs années à faire le design, moteur, scénario et code de mon prochain jeu Brok, j’ai démarré la phase « graphismes » et me suis retrouvé à faire quasi-uniquement des dessins/peintures. J’aime bien être multitâches et la programmation commençait à me manquer alors j’ai proposé à Daniel (dev solo de Diabolical Mind) de sortir et améliorer son jeu 🙂

Alors que tu pouvais te concentrer plus particulièrement sur d’autres machines, pourquoi sortir Demon’s Tier+ sur PS Vita en 2020 ?

En fait je me suis concentré sur toutes les machines du marché possibles ! (hors mobile parce que le Free 2 Pay, très peu pour moi :p) Le jeu est dispo sur toutes les consoles. Il avait été developpé avec GameMaker Studio 1.4 et donc il était encore possible de faire un portage Vita. (le module d’export a été enlevé avec GMS 2.0)

Comment s’est passé le portage sur PS Vita ? On sait que tu aimes apporter bon nombre d’améliorations au jeu. As-tu été confronté à des difficultés ?

J’ai pu réutiliser pas mal d’optimisations utilisées pour les précédents jeux. Notamment l’éclairage dynamique, très gourmand en ressources. Mais il a tout de même fallu retravailler les collisions, désactiver les ennemis en dehors de la zone affichée etc… ceci pouvant générer des bugs. Sans compter toutes les améliorations !

Demon's Tier+
Cliquez ici pour voir la (longue) liste des améliorations pour Demon’s Tier+

La sortie européenne de Demon’s Tier+ a été repoussée sur Vita. Que s’est il passé ? Est-ce que cela a été pénalisant ?

La QA de Sony a été stoppée à cause du COVID-19… le jour même où le jeu devait passer les tests. Ça a rouvert il y a peu, et étant donné les délais il faudra compter environ un mois pour voir cette version sortir. Cependant la version PS4 est déjà dispo en Europe et le jeu sera cross-buy.

De Demetrios à Demon’s Tier+, en passant par Xenon Valkyrie+ et Riddled Corpses EX, toutes tes productions ont finalement eu le droit à une sortie sur cartouche en édition limitée. Comment se passent les approches pour que cela soit possible ?

Je contacte absolument tous les éditeurs existants pour savoir s’ils sont intéressés :p Sur Vita ça a toujours été assez facile car la demande reste énorme et le nombre d’unités à produire assez bas. Pour tout dire, à l’heure actuelle, je suis assez certain que Demon’s Tier+ ne sortira pas sur Switch en physique car il faut produire beaucoup plus d’unités et c’est un gros risque pour les éditeurs…

Demetrios édition physique limitée PS Vita
Demetrios, sorti chez Red Art Games en édition physique limitée à 999 exemplaires sur PS Vita.

« La demande reste énorme pour les jeux en format physique sur PS Vita. »

Tu communiques largement à travers Twitter sur ton prochain jeu « Project Brok ». Peux-tu nous en dire plus ? Pouvons-nous espérer qu’il débarquera sur PS Vita ?

Je vais trancher dans le vif, aucune chance qu’il sorte sur Vita car j’ai du passer à GameMaker Studio 2.0. Avant ça, j’ai quand même effectué des tests avec le devkit et le jeu tournait vraiment très mal dessus (alors que le même code tourne quasi parfaitement sur le devkit Switch). On commence à voir les limites du CPU/GPU mobile de la Vita qui datent de 2011.

Il faut savoir que c’est un jeu qui a une technique très avancée, même pour un jeu 2D, offrant beaucoup de possibilités que les jeux du même genre n’offrent pas – et tout ça demande pas mal de ressources. En y passant beaucoup de temps, j’aurais sans doute pu sortir dessus mais ça ne se justifierait pas à l’heure actuelle.

GameMaker Studio 2

Ça n’en a pas l’air mais j’ai eu beaucoup plus de souçis pour porter Demetrios que les jeux de Diabolical Mind (ce n’est pourtant pas mon code !) car le fait d’être en pixel art change radicalement la donne.

As-tu d’autres projets en tête pour la PS Vita, ou penses-tu avoir fait le tour de la machine ?

J’ai déjà annoncé que Demon’s Tier+ serait ma dernière sortie sur la console. Avec la fin proche des sorties en physique, ce serait difficile de justifier un portage avec uniquement le PSN. D’autre part je n’ai tout simplement aucun autre jeu à porter dessus ! :p

Comment vois-tu l’avenir du jeu vidéo en tant que développeur indépendant, plus particulièrement avec l’arrivée prochaine de nouvelles machines comme la PS5 ?

J’avoue être curieux et un peu inquiet. Il semble que les deux constructeurs veulent privilégier les grosses productions, ce qui se comprend – mais je m’attendais quand même à quelque chose qui pourrait permettre de justifier des portages de jeux indépendants exclusivement sur next gen (je sais pas trop quoi mais quelque chose de novateur comme les succès…) Or je ne vois rien venir.

« Je suis curieux et inquiet pour la next-gen, les indés ne sont clairement par leur priorité. »

À l’heure actuelle je n’ai pas vraiment d’info sur la next-gen (je leur ai déjà demandé, ils ne veulent rien dire, je pense qu’ils ne veulent pas de fuite) mais je ne m’attend à rien. Les petits / moyen indés ne sont clairement pas la priorité.

PlayStation 5

Du coup, pourquoi j’irais faire une version PS5 si mon jeu PS4 tourne parfaitement et serait, en plus, compatible sur la nouvelle console ? Idem coté Xbox… Après, à voir si ça change la visibilité sur les stores…

Je pense que la Switch a de beaux jours devant elle, car avec ce succès elle devrait rester très longtemps sur le marché. Elle va être la console des jeux indés par défaut. Même si Nintendo sortait un successeur, elle serait forcément rétrocompatible. Sachant que les indés n’ont en général pas besoin d’énormément de puissance, je ne serais pas étonné si je sortais encore des jeux Switch pendant encore 5 à 10 ans ! :p (et sans doute plusieurs années pour la PS4/Xbox One aussi) Un portage, c’est toujours beaucoup moins de travail que faire un tout nouveau jeu !

Les éditeurs indés recherchent avant tout la plus grande base installée, c’est le meilleur moyen d’en vivre (je ne suis pas le seul, d’autres comme Ratalaika l’ont bien compris) donc je vais toujours chercher à sortir mes jeux sur le maximum de plateformes afin de toucher le plus de monde (bon, sauf sur mobile parce que c’est vraiment un marché compliqué…)

Merci à toi pour le temps que tu nous as accordé ! 

Rendez-vous en fin d’année pour une annonce, une démo (sur PC) et un Kickstarter pour mon jeu d’aventure ambitieux qui mélange les genres : « Brok » !

Project Brok

Le site de Cowcat Games

Seb

Joueur PS Vita depuis le tout premier jour, je viens te partager ici mes expériences et autres infos concernant la console portable de Sony que je ne quitte jamais. J’espère que tu vas en mettre plein le clavier en nous lisant.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire